ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

‘Daskara’, pour aller à la rencontre des villages authentiques

01/09/2020

Que veut dire le mot Daskara ?
“Daskara”, en arabe ancien, exprime le concept du “village authentique”. 

Un mot magique, qui rappelle, dans sa sonorité, le mot “Sakara” qui en arabe qui veut dire ivresse ! 

Il porte en lui l’ivresse de l’amour de chacun pour son village natal, terre de ses racines, de ses rêves d’enfance et le désir de partager la beauté́ et le charme de ses lieux avec ceux qui ne le connaissent pas. Ce village que nous aimons car il nous a vu naître et grandir. Ce village où nous retrouvons nos repères et l’essence de notre libanité. Ce coin du ciel dont nous aimons être fiers car il recèle des trésors que nous aimerions retrouver encore et encore et faire découvrir à nos concitoyens et aux visiteurs étrangers. 

 

Le village est une cellule qui fait partie de ce tissu, ce ‘tout’ qui représente le Liban et qui a besoin d’être reconnu et protégé́ dans ses particularités environnementales, historiques, géographiques, naturelles et dans l’héritage de traditions attachantes qu’il recèle. Tous ces éléments contribuent à la richesse de la culture et à la beauté du Liban ! D’où l’idée de désigner sur la carte du Liban, grâce à cette application, tous les coins et recoins du pays, tous ses villages, avec leurs singularités. Les faire mieux connaitre tout en les aidant à entreprendre un développement éco-durable. 

 

Présentez-nous cette nouvelle application

Daskara est d’abord un guide des 1400 villages libanais. Une page est dédiée à chacun de ces villages présentant leurs spécificités. Les lieux intéressants à visiter, les pistes cyclables ou de randonnées disponibles, les gîtes et les tables d’hôtes, les sites archéologiques, les beaux sites naturels, les particularités environnementales, les migrations d’oiseaux, les familles qui en sont originaires et finalement les produits agricoles, ainsi que les spécialités culinaires et artisanales. 

 

La mission de Daskara est aussi de développer l’information propre à chaque village pour les aider à se développer, aider les habitants, gardiens des lieux, à ne pas déserter ces coins perdus et à les faire prospérer, dans le respect de leur environnement et de leur culture. 

 

Par ailleurs, la grande originalité de cette application est que : 

  1. Elle donne la possibilité et encourage ses utilisateurs à découvrir et ajouter en cliquant “ADD”, sur cette carte, de nouveaux lieux et de nouvelles infos qu’ils pourraient juger utiles et intéressants de noter et de partager. L’application ne pouvant pas couvrir dès le départ tous les détails, nous espérons recevoir des centaines de milliers d’observations, de renseignements en tous genres et de photos. Ces éléments seront postés par les villageois eux-mêmes aussi bien que par les visiteurs après vérification par l’équipe de Daskara. C’est une mise à jour collective de la carte du Liban.

 

  1. Elle propose une plateforme MASHROU3 “مشروع” pour soutenir financièrement des projets de développement durable conçus par les habitants, grâce à un crowdfunding mis en place sur la page même du projet. Connaissant l’attachement affectif et émotionnel des Libanais, résidents ou vivant à l’étranger, à leur village d’origine et leur désir de le voir se développer économiquement et de sauvegarder et même améliorer son environnement, de nombreux projets seront proposés en espérant qu’ils trouveront le financement nécessaire à leur mise en place.

 

Comment récoltez-vous les informations relatives aux villages libanais ? 

La première étape était une récolte directe d’informations par l’équipe de Daskara qui est allée dans les villages pour rencontrer les habitants et recueillir des données sur le terrain. Les informations sont donc fiables et authentiques. Par la suite, la fonctionnalité “ADD” de l’application permet de compléter les données et de couvrir petit à petit tout le territoire. 

 

Est-ce que vous offrez aussi des packages pour des séjours au Liban ?

Au fur et à mesure du développement de l’application, Daskara offre sur trois différents plans, trois approches systémiques : 

 

-La 1ère : MASHROU3 qui collectionne les projets à développer. 

-La 2ème : MESHWAR ou MANAMA propose des circuits naturels et des logements.

-La 3ème :  MANTOUJ fait le marketing des produits locaux. 

 

Comment cette initiative est-elle financée ? 

Daskara est le fruit d’une collaboration opérationnelle et financière entre deux entités : ‘Nature Conservation Center de l’AUB’ et ‘Fondation Diane’ qui ont en commun le but de mettre en valeur l’environnement libanais se basant sur un principe de développement Éco- Durable. 

 

Comment s’est formé votre partenariat ?

Le ‘Nature Conservation Center de l’AUB’ (NCC/AUB ) avait lancé “Baldati Bi’ati”, un projet qui décernait un prix aux villages qui présentaient des projets de développement environnementaux. 

Cette idée a attiré l’attention de “Fondation Diane” qui a voulu développer cette plate-forme pour inclure tous les villages libanais, sans exception, et mettre au grand jour leurs atouts tout en ouvrant la possibilité pour les villageois de développer un projet viable, profitable, environnemental et social. 

“Fondation Diane” a trouvé en NCC/AUB le partenaire idéal pour financer et gérer cette application de développement éco-durable. 

 

NCC/AUB et “Fondation Diane” sont deux entités qui voient grand pour le Liban! Daskara est née. 

 

A savoir

Instagram ; Facebook

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo