ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Concert à Saint-Sulpice à Paris en faveur du Liban

03/05/2023|Zeina Saleh Kayali

Le mardi 9 mai aura lieu à Paris, un événement musical important pour le Liban : la création mondiale de la Messe Sainte Thérèse de Lisieux, composée et dirigée par Hugues Reiner. Les bénéfices de ce concert seront versés à l’association Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient, fondée et présidée par François Fillon et qui travaille à préserver « la diversité culturelle et religieuse qui a fertilisé ces territoires depuis les origines de l’ère moderne ». Toujours aussi dévoué et enthousiaste dès qu’il s’agit d’apporter son aide et son savoir-faire à une cause, Hugues Reiner répond aux questions de l’Agenda Culturel. 

 

Vous êtes connu comme chef d’orchestre et chef de chœur. Vous voici compositeur ?

Oui, et après 40 ans de direction d’orchestre et de chœur, il me semble que je suis parti pour 40 ans de composition ! J’ai commencé la composition de cette messe pour les 150 ans de Sainte Thérèse, au soir même de la création de mon Requiem, en juin dernier. 

 

Comment se présente l’œuvre ? 

Comme une messe traditionnelle en latin, pour chœur, cinq solistes, un récitant et orchestre. J’y ai rajouté des textes de Sainte Thérèse qui seront dits par la comédienne Delphine Depardieu et d’autres textes, toujours de Sainte Thérèse, qui seront chantés. 

 

Comment en est le langage musical ?

Très accessible et lyrique. J’ai voulu être en résonnance avec la personnalité de Sainte Thérèse, très directe et imprégnée de lumière et de désir de paix. Cette Sainte dont nous disposons de photos, a beaucoup touché le public. Elle a un impact très particulier. 

 

Quel effet cela vous fait-il de diriger votre propre œuvre ?

C’est magique ! Et en même temps assez bizarre comme sensation. Car d’un côté le compositeur écoute son œuvre et veut parfois la corriger, d’un autre le chef d’orchestre exécute l’œuvre et juge de sa pertinence. 

 

Vous souhaitez « éveiller » le public à la cause des Chrétiens d’Orient ? 

Oui et surtout à la cause de l’universalité au plus près de la solidarité. Et puis je souhaite que la musique devienne un vecteur de justice.

 

En quel lieu va se dérouler le concert ?

En l’église Saint Sulpice, un joyau de l’architecture française, relais de la Cathédrale Notre-Dame de Paris durant sa réfection. La jauge de l’église est de 2400 places, donc vous voyez le lieu est vaste et nous nous ne refuserons personne ! 

 

Vous pensez que ce type d’événement peut servir ?

Bien sûr ! Ces concerts contribuent à émouvoir et à réveiller ! Il faudrait d’ailleurs les multiplier. 

 

Vous aimeriez faire jouer cette messe au Liban ?

J’en rêve ! Pour tisser des liens et agir en faveur des Libanais sans attendre les décisions politiques. 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo