ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Christina Haddad présente son nouveau concept de concert

08/11/2022|Maureen Dufournet

Jeudi 10 novembre 2022, Christina Haddad donne rendez-vous à son public pour un nouveau concept de concert produit par Neo.Vision PLUS et Music Saga. Cette chanteuse professionnelle libanaise va embarquer la salle des Ambassadeurs du Casino du Liban dans une soirée musicale à l’occasion des vingt ans de l’association Bassma. Au milieu de diverses crises, Christina Haddad reste pour la culture, pour la musique, pour le chant et pour la bonne humeur. L’Agenda Culturel a partagé un moment avec elle pour en apprendre un peu plus sur cette initiative.

 

Pouvez-vous nous rappeler rapidement en quoi consiste l’événement ?

C’est un nouveau concept de concert. Il s’agit d’une soirée musicale complète où un DJ, DJ Marc, va animer pendant l’entracte et reviendra après le concert pour danser et faire la fête. En tant que chanteuse professionnelle, comme toute chanteuse, j’ai toujours rêvé d’avoir mon propre concert, d’avoir un concept, des danseurs, des musiciens. Un projet qui grandissait dans ma tête et que je voulais réaliser, c’est ainsi qu’est née cette collecte de fonds et ce concert. Pour moi, il est vraiment important d’aider à son échelle, et donc j’agis comme je le peux avec ma profession. Je pense que chacun, dans son domaine, peut contribuer à améliorer la situation et c’est ainsi que nous allons surmonter les difficultés auxquelles nous faisons face. Aujourd’hui, dans un pays en crise, l’altruisme est primordial, dans un état où le gouvernement n’agit pas suffisamment, il faut apprendre à se débrouiller par soi-même. Avec l’organisation Beirut New Vision Lions Club, nous avons choisi d’aider l’association Bassma. Je travaille avec cette organisation la plupart du temps, car nous partageons la même vision du travail que nous faisons et poursuivons un objectif commun : aider son prochain.

 

Quelle est la mission de l’association Bassma ?

Nous avons choisi de dédier ce concert à l’association Bassma, car elle vient en aide aux familles dans le besoin. Bassma croit que des familles saines sont les piliers d’une société saine. Leur vision de la société m’a beaucoup plu, chaque personne a le droit de vivre dans la dignité et mérite une chance de réaliser son potentiel en ayant accès à la nourriture, à l’eau, aux vêtements, à l’éducation, aux soins, à la sécurité et à des conditions de vie décentes. Aider des familles à surmonter leurs problèmes, c’est aider la société à s’améliorer.

 

Quelles sont les origines du concert « Tête à tête » ?

J’ai choisi ce nom, car il était assez fort pour moi. Durant un tête-à-tête, il y a une grande multitude d’émotions qui passent : on s’aime, se dispute, se parle, se quitte… Il y a donc toutes les émotions qui sont présentes et qui viennent s’accentuer ici, dans une certaine intimité qui reste propre aux interlocuteurs. Ces émotions créent un véritable pont entre les individus et tissent des liens propres à chacun. J’ai cette idée et je vais essayer de faire passer ce message dans mon concert, de faire passer toutes ces émotions. De faire passer de l’amour ou encore la colère que nous avons, notamment lorsque nous parlons de notre pays. Je souhaite impliquer les individus dans ce concert, par la danse, par le chant. Et ce sera possible par une immersion totale du public dans le concert, toute la salle devient alors la scène et dès que le public va rentrer, il va se sentir comme faisant partie du spectacle. 

 

Qu’est-ce qui change des concerts que vous faites habituellement ?

En général, dans mes performances, je ne suis pas simplement une chanteuse conventionnelle, c’est-à-dire que je ne monte pas sur scène juste pour chanter avec ma voix. Mais je performe avant tout avec mon corps et quelques fois, cela se rapproche même du jeu d’acteur. Les danseurs qui vont m’accompagner vont alors jouer un rôle primordial, car ils vont devoir faire ressortir l’émotion des chansons avec leur corps. Le choix des musiciens repose sur le même objectif, ils doivent renforcer et embellir le style de la musique. Il y a aussi deux amis à moi qui seront mes invités d’honneur, car je suis vraiment honorée de les avoir dans ma vie. Il y a tout d’abord Badih Abou Chakra avec qui je vais réaliser un tableau de chansons libanaises mettant en avant les années soixante-dix, un épisode vraiment gai qui sera illustré par la danse et la musique. Puis, avec le ténor Marc Reaidy Baz, nous allons faire des duos russe/français avec des voix puissantes et profondes. J’ai vraiment mis mon cœur dans ce concert donc j’espère réussir à faire passer tout ce que j’ai dans le cœur. J’aimerais transmettre toutes les émotions que font ressortir les musiques, afin de faire revivre la nostalgie des moments passés aux spectateurs.

 

Quels sont vos futurs projets ?

Pour rester et exister dans le monde arabe, je vais essayer de faire des chansons originales en arabe. Puis, je vais continuer à faire des reprises, en langues plutôt occidentales, en anglais et français, ou en langue arabe. J’ai également un autre projet dans lequel j’aimerais produire chaque année un ou deux concerts un peu plus importants, avec un thème précis et une plus grande production que les soirées que je fais actuellement. Je voudrais côtoyer des scènes un peu plus grandes, comme celle du casino du Liban, pour pouvoir étoffer un peu mon répertoire, produire des performances plus travaillées et partager toujours plus d’émotions avec mon public.

 

Pour en savoir, cliquez ici


A savoir

Instagram : @christinahaddadsinger

Facebook : @christina.haddad.90

www.christinahaddad.net

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo