ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Chef Ramzi, emblème de la cuisine libanaise, tire sa révérence

20/06/2023

Ramzi Choueiri, figure emblématique de la cuisine libanaise, n’est plus. Il est décédé, dimanche soir, succombant à une crise cardiaque, à l’âge de 52 ans.

Chef Ramzi, comme on aimait l’appeler, a été un précurseur de l’art culinaire au Liban et dans le monde arabe. De fait, il a été le premier à lancer une émission télévisée de cuisine en arabe sur la chaîne Future, en direct, de 1993 jusqu’en 2010. Son audience avait alors atteint les 10 millions de spectateurs, bien avant l’ère du streaming. D’ailleurs, son segment qui était diffusé dans le cadre du programme matinal Alam el-Sabah avait remporté le prix Gourmand-Cointreau de la meilleure émission de cuisine en direct au monde.

 

Son livre de cuisine Le patrimoine culinaire du Liban a également réalisé, en 1997, des ventes record dans le monde arabe. Il avait gagné le prix du "Meilleur livre de cuisine du monde", en 2002, par l’association Gourmand.

 

Un parcours hors normes

Chef Ramzi a connu un parcours hors normes dans le monde culinaire libanais et arabe. Né en 1971 au Liban, il a effectué ses études scolaires au Collège Notre-Dame de Jamhour et a obtenu, en 1992, un diplôme de gestion des affaires de l’Université Lumière Lyon 2. Il a suivi, par la suite, des études en art culinaire à l’Université de Bournemouth au Royaume-Uni.

 

De 2008 à 2010, alors qu’il produisait et présentait son émission de télévision, il a été engagé par le roi de Jordanie Abdallah II et son épouse, la reine Rania, en tant que consultant pour développer des repas tout prêts pour l’armée jordanienne.

 

Chef Ramzi a aussi été ambassadeur de la cuisine libanaise auprès de la compagnie aérienne Qatar Airways pour laquelle il avait élaboré, entre 2012 et 2015, des plats libanais pour les vols internationaux en classes première et affaire. Il est aussi ambassadeur de la cuisine libanaise sur la chaîne télévisée américaine CNN, dans le cadre d’une émission placée sous sa direction.

 

De plus, le talentueux chef a détenu des records du monde Guinness pour le grand plat de tabboulé (2009) et le plus grand plat de falafel de 10.452 kg, en 2010.

Détenteur de l’Ordre libanais du mérite et membre d’honneur du syndicat des boulangers de France, chef Ramzi avait intégré la famille al-Kafaat en 1992, en tant que trésorier et directeur de son école hôtelière. En 2015, il devient le PDG de la fondation et est élu, en 2021, président de son conseil.

 

Fondée par ses parents, Nadim et Lily Choueiri, en 1957, al-Kafaat s’occupe de la réhabilitation, de l’éducation et l’intégration sociale de personnes à besoins spécifiques et en difficulté sociale. En 1999, al-Kafaat a créé une université qui offre une éducation abordable et un apprentissage pratique aux jeunes libanais.

 

Chef Ramzi laisse derrière lui son épouse, Tania Jamous, et ses trois enfants Nadim, Yasmina et Maria.

 

Cet article a été originalement publié sur le site Ici Beyrouth

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo