ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Beirut Music Initiative : Continuons à faire chanter Beyrouth

08/12/2021|Jorge Ballif

Comment est né le projet Beirut Music Initiative ? Qui est à l’initiative du projet ? 

Tout part d’un meeting en septembre 2020 entre deux ONG présentes sur le territoire libanais : Warchild Holland et Onomatopoeia the Music Hub, un lieu de partage consacré à la musique et qui fournit de l’aide aux musiciens libanais. Le constat était assez simple à faire : la crise et surtout le COVID-19 ont entrainé la fermeture de nombreux lieux de rassemblement consacrés au spectacle et à la musique dans Beyrouth et dans tout le Liban, ce qui a provoqué une perte de revenu aux conséquences désastreuses pour les musiciens. L’explosion du port a encore aggravé cette situation en détruisant des quartiers (Mar Mikhael, Gemmayze, Achrafieh…) où se trouvaient une grande partie des lieux consacrés à la culture, à la musique et à la fête. La musique sous toutes ses formes - traditionnelle, classique, jazz, hip hop - est un élément important de la culture libanaise et joue un rôle essentiel dans le bien-être des gens. Il nous est donc apparu nécessaire de soutenir ce secteur à l’agonie. 

 

Comment comptez-vous soutenir ce secteur justement ? 

Beirut Music Initiative est porteur d’un projet global, qui ne vise pas simplement à soutenir les artistes mais qui tente d’apporter une aide à tous les acteurs du secteur de la musique. L’idée est la suivante : permettre aux gens d’assister à des concerts de musique gratuitement, dans des lieux de spectacle où ils pourront consommer, inviter les artistes afin qu’ils puissent continuer à s’exprimer et les financer pour soutenir leur activité. Cela doit permettre de maintenir une activité bénéfique économiquement et socialement pour tous, de faire vivre ces espaces dédiés aux rencontres et à la culture, et aux musiciens de trouver des moyens de poursuivre leur carrière musicale, d'être proactifs pour faire face aux circonstances imprévisibles et de gagner des revenus dans la nouvelle réalité créée par la pandémie. L’aide ne doit pas seulement être financière, elle est aussi et surtout psychologique : le but est d’apporter de la joie dans les cœurs après ces deux années très difficiles. 

 

Quelle forme cette idée prend-elle exactement ?

Le projet a démarré en avril 2021 avec quatre concerts diffusés en direct sur les réseaux sociaux dans quatre lieux différents, ainsi que des sessions studio enregistrées et posté sur les réseaux sociaux en raison du lockdown. À partir de mai/juin 2021, nous avons pu commencer à organiser des évènements musicaux dans six lieux de la capitale à raison de huit évènements par lieux et par mois : Onomatopeia, Metro Al Medina, Riwaq, NOW Beirut, Tota et Salon Beirut. Nous avons ainsi organisé une quarantaine d’évènements entre juin et juillet 2021. Le rythme a diminué (2 évènements par lieux et par mois) mais nous soutenons aujourd’hui plus de 200 musiciens à travers le Liban et avons organisés plus de 150 performances. C’est déjà bien, mais nous aimerions aller encore plus loin et inscrire ce type d’initiative dans la durée. 

 

Comment parvenez-vous à financer le projet ? 

Pour le moment nous recevons des subventions de plusieurs ONG, majoritairement de la part de Warchild Holland, qui soutiennent notre cause, ce qui nous permet de maintenir un fond de réponse géré par des musiciens libanais et des spécialistes de l’humanitaire. Le fond est à destination des musiciens mais aussi des techniciens, sans qui les performances ne pourraient avoir lieu, et ce jusqu’à Mars 2022. Nous essayerons de pousser le projet plus loin dans le temps, mais cela dépend grandement des dons que nous recevons et qui sont encore assez faibles pour le moment. 

 

 

L’Agenda Culturel soutient ce type d’initiatives qui permettent à la vie culturelle libanaise de continuer à exister malgré les temps difficiles que nous traversons. Voici le lien de la cagnotte en ligne si vous souhaitez soutenir financièrement Beirut Music Invitiative 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo