ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Alefb pour l’apprentissage de la langue et la Culture arabes, en ligne!

07/09/2023

Depuis quand existe votre association et quels sont ses objectifs ?

J’ai créé Alefb en 1994, lorsque j’ai décidé d’élever mon premier enfant seule avec mon mari, à Paris, en parallèle à ma carrière de conseil juridique. Je ressentais le besoin de transmettre ma langue et mon héritage culturel, de rester en contact avec mes racines et ne pas perdre cet équilibre qui devient si fragile lorsque nous sommes obligés de quitter notre pays natal. Alors, en raison de ma formation juridique, je décide de constituer une entité légale, et parce que je crois profondément à l’accessibilité pour tous de l’éducation, j’entreprends de gérer bénévolement un programme éducatif à but non lucratif pour enseigner la langue et la culture arabes aux enfants.

 

L’enseignement des langues étrangères aux enfants par le jeu ne faisait que commencer ; enseigner l'arabe comme langue étrangère aux enfants de manière ludique, était une première.

 

Nous avons mis en place des petits cours de groupe hebdomadaires, sous forme d’ateliers extra curriculaires.L’idée est bien accueillie par les autres jeunes parents. 30 familles s'inscrivent aux ateliers hebdomadaires, à Paris dès le premier mois. C'était il y a presque 30 ans.

 

Aujourd’hui, nos ateliers en présentiels qui s’étaient exportés à Washington DC, New York et San Francisco ont tous été convertis en sessions individuelles en ligne, par vidéo conférence. 

Les enfants sont devenus grands et ont réclamé plus de perfectionnement ou pour certains un recyclage rapide, alors nous avons adapté nos programmes aux plus âgés, et nous acceptons à présent les demandes de la part d’apprenants de tous âges, de tous niveaux et de tous horizons.

 

Plus que jamais, Alefb œuvre pour créer des ponts entre les cultures, une meilleure communication grâce à l’enseignement de l’arabe comme langue étrangère (ALFE) et contribue à créer des opportunités d'emploi au Liban, par la formation et le recrutement de ses professeurs.

Alefb a jusqu'à présent bénéficié à plus de 5 000 apprenants et 100 enseignants.

 

Alefb a été reconnu par le ministère des affaires étrangères au Liban dans une circulaire envoyée à toutes les ambassades libanaises dans le monde, ainsi que par le Montgomery County dans le Maryland aux Usa. Notre association a aussi été sélectionnée pour recevoir une donation de la Qatar Foundation International à Washington DCqui a servi à développer un module d’enseignement interactif, Dunia Fi Lubnan, mis à diposition gratuitement sur notre site www.alefb.org, dans la section Play & Learn.

 

Apprendre l'arabe, cela peut paraitre très difficile voire rébarbatif pour les plus jeunes, comment procédez-vous ? 

Oui, la langue arabe est considérée comme une des cinq langues les plus difficiles à maitriser avec entre autres le mandarin, le japonais, l’icelandais. De plus la langue arabe bénéficie d’une aura mitigée auprès de certains. 

Chez Alefb, nous mettons l’accent sur la beauté de la langue arabe dans ce qu’elle présente de caractéristiques poétiques, de richesse linguistique et nous misons sur l’avenir de la langue et la culture arabe dans le monde. Plus que jamais, la langue arabe a le vent en poupe, les pays du golfe arabe ne lésinent pas sur les moyens d’attirer les personnalités les plus célèbres dans leur girond, les opportunités de travail sont en net progrès dans tous les domaines et par conséquent nous encourageons nos apprenants à mettre en avant leurs compétences en langue arabe pour les différencier.

 

Ceci sans oublier l’important aspect psychologique sur les enfants issus de famille libanaises, chez qui la crise identitaire reste sous-jacente. Beaucoup de jeunes sont forcement liés au pays natal de leurs parents, on le leur fait aimer, en être fiers mais ils n’en connaissent pas la langue et par conséquent ont du mal à faire sens de toutes les nuances de ses aspects culturels.

 

Nous adressons ces problématiques de façon holistique, grâce a une méthodologie LXD (Learning experience design).Il s'agit d'une approche globale et interdisciplinaire, construite autour de principes et de pratiques qui garantissent expressément que le parcours d'apprentissage soit agréable, engageant, pertinent et informatif.

A travers LXD, Alefb prend en compte les réalités des apprenants y compris l'environnement dans lequel ils apprennent.

Notre méthodologie de cours individuels en visioconférence, est basée sur la réalisation de projets finaux intelligents et motivants pour chacun de nos apprenants.  

Nous offrons un curriculum personnalisé et adapté au niveau de chacun, à ses objectifs et à ses centres d'intérêt. Nous encourageons nos apprenants à être engagés, autonomes, motivés et créatifs grâce à des sessions interactives utilisant tous les outils digitaux que nous offre la plateforme Zoom ainsi que l’internet.

 

Nos tuteurs sont formés pour faire face à tous genres de situations pour accompagner les apprenants les plus fragiles et aider les plus motivés à se dépasser. Depuis l’enfant hyperactif qui a toujours envie de bouger, à l’ado perfectionniste qui a peur de se tromper et donc a du mal à s’exprimer en arabe, jusqu’à l’étudiante en astrophysique qui a mémorisé l’alphabet arabe au bout de deux cours, nous sommes équipés pour nous assurer que le processus reste agréable et efficace.

 

Un autre moyen d’atténuer l’anxiété qui pourrait être liée aux apprenants se situe au niveau de notre disponibilité. Nous savons que tous les emplois de temps sont très chargés, c’est pourquoi nous nous efforçons d’offrir une flexibilité maximale en permettant d'adapter les plannings d'enseignement de l'arabe aux contraintes de temps des étudiants, en évitant les déplacements et les pertes de temps. Nous allons vers nos apprenants et les rencontrons en ligne ou qu’ils se trouvent, chez eux, en vacances, en déplacement professionnel, etc. Nous avons même eu l’occasion de donner des cours à nos étudiants alors qu’ils se trouvaient chez leurs amis, et d’inclure ces derniers dans la session. Nous créons des moments de partage magiques pour tous, tuteurs, étudiants, et familles.

 

Par ailleurs, je reste personnellement impliquée dans tout le processus depuis l’inscription jusqu’à l’envoi du projet final, à l’ecoute des besoins des apprenants, aux côtés des professeurs pour ajuster le curriculum et partager des ressources et des idées afin de toujours être au plus près des besoins de chacun.

 

A qui vous adressez-vous ?

Nos programmes conviennent aussi bien aux personnes issues de famille d’origine libanaise et arabe, souhaitant renforcer leur maîtrise de la langue, ou simplement apprendre à communiquer avec leurs parents et amis aux pays, qu'aux personnes qui souhaitent découvrir la langue et la culture arabe, pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Nos cours sont ouverts à tous âges, tous niveaux, à tout moment, partout.

 

Les étudiants d'Alefb viennent du monde entier, et de tous horizons. 

Nos plus jeunes élèves ont 2 ans et demi et viennent en courant rencontrer leur professeur à travers l’écran de leur Ipad ! 

Si la plupart de nos élèves sont des enfants âgés de 4 à 16 ans, nous comptons depuis un certain temps, des demandes de jeunes adultes d’origine libanaise qui sont nés à l’étranger et qui commencent à ressentir un léger décalage dans leur identité. Certains avaient même participé à nos ateliers à Paris dans leur jeune âge. Ils reviennent vers nous car le nouveau format en ligne leur convient, et ils restent car ils réalisent l’importance de pratiquer avec une personne formée et compétente à travers un programme qui répond à leurs besoins.

Voir le poste d’Alex en cliquant ici

 

Les élèves qui s’inscrivent à Alefb cherchent en général à apprendre soit l’arabe dialectal (le libanais par exemple), soit l’arabe littéral, soit la conversation ou l’écriture-lecture, ou bien même tout ce qui précède, en fonction de leurs besoins et de leurs objectifs.

 

A quel niveau d’arabe peuvent prétendre les apprenants ?

Au bout de 5 heures seulement un apprenant Alefb peut prétendre pouvoir se présenter en arabe, répondre et demander des informations concernant son statut personnel et saluer de façon adéquate dans toutes circonstances.

 

Étant donné qu’Alefb utilise l’apprentissage par projet, les étudiants ne sont pas placés dans un niveau particulier comme dans les programmes traditionnels d’apprentissage des langues. Contrairement aux programmes de langue traditionnels, les étudiants d'Alefb ne subissent pas de tests de progression et ne passent pas d'un niveau à l'autre. 

Nous suivons un système organisé et logique pour garantir que les étudiants peuvent atteindre des résultats linguistiques adaptés à leur âge. En tant que tel, Alefb suit les systèmes CERL- Cadre Europeen Commun de référence les langues ACTFL– American Council on the Teaching of Foreign Languages.

 

Alefb a également sa propre définition de la réussite des étudiants. Pour nous, la réussite de nos étudiants se base sur les critères suivants : 

• manifestation d’un intérêt pour la langue arabe 

• démonstration d’un intérêt pour les cultures où la langue arabe est parlée 

• application des connaissances linguistiques pour s'exprimer et communiquer avec assurance 

• réalisation d’un projet multimedia qui représente leurs meilleurs efforts 

• dépassement des barrières linguistiques ou technologiques, qui permettra de mettre en valeur leur travail

Alefb adopte donc une approche globale pour apprécier la réussite de ses étudiants.

Un taux de rétention de 95%, et une pléthore de témoignages attestent également du succès de nos élèves.

 

Comment choisissez-vous vos professeurs et où sont-ils basés ?

Alefb s'efforce de recruter et de retenir des enseignants hautement qualifiés, expérimentés et professionnels. Grâce à un processus de sélection rigoureux, Alefb est en mesure de trouver des professeurs exceptionnels. Pour garantir que les enseignants soient parfaitement préparés, Alefb propose un programme de formation obligatoire et gratuit. À mesure que les enseignants évoluent au sein de l’organisation, Alefb les encourage à pratiquer un enseignement réflexif et à participer à des opportunités de développement professionnel.

Lors du recrutement d’enseignants, Alefb cherche à trouver des personnes possédant les caractéristiques suivantes :

 

• Ils doivent aimer travailler avec les enfants et aussi être capables d'interagir avec des apprenants de tous âges 

• Ils doivent avoir une excellente maîtrise de la langue arabe, tant parlée qu'écrite

• Ils doivent avoir une solide connaissance de la culture arabe 

• Ils doivent être professionnels et respectables 

• Ils doivent être passionnés, curieux et extravertis 

• Ils doivent maîtriser la technologie et être disposés à utiliser diverses applications en classe

 

Nous donnons priorité absolue au recrutement local dans toutes les régions du Liban, afin des créer des opportunités de travail et d’éviter la fuite de nos meilleurs talents vers l’étranger.

 

Y a-t-il une évolution dans l'apprentissage des langues ?

Le point de départ a été la méthode dite traditionnelle. Elle permettait de maitriser l’aspect écrit de la langue, reléguant l’oral au second plan. Un vocabulaire et des phrases artificielles étaient proposés lors de l’enseignement et chacun devait les mémoriser. 

La méthode directe, était au contraire de faire parler les apprenants. La méthode audio-orale s’est développée par la suite, elle accordait plus d’importance à la répétition. La méthode communicative quant à elle favorisait la discussion entre enseignants et apprenants 

Actuellement, l’heure est au numérique. Les nouvelles technologies ont apporté des changements remarquables dans la façon de s’informer et de communiquer, ainsi que dans le rapport qu’a tout individu avec les langues. Ce sont des méthodes qui permettent à l’apprenant de ne plus subir l’apprentissage mais d’en d’être lui-même acteur. C’est exactement ce que nous avons adopté chez Alefb.

Les générations actuelles évoluent dans un monde technologique. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont exposés aux tablettes, aux téléphones portables, aux ordinateurs, etc. 

Cette génération est à la fois à l’aise et capable d’utiliser la technologie à diverses fins. Alefb capitalise sur ces connaissances en utilisant différents programmes pour faciliter l’apprentissage. De plus, chaque projet final de l'élève est créé avec des programmes tels que PowerPoint et Adobe Spark, partagé sur Google drive et, avec la permission des parents, téléchargé sur YouTube.

 

Au-delà de l'apprentissage de la langue, quelle est la dimension culturelle d’une telle initiative ?

L'approche culturelle doit permettre de démontrer aux élèves que la langue arabe qu’ils apprennent correspond à une réalité : à des pays, à des peuples, à une actualité. C'est à ce titre que le levier culturel a un rôle essentiel et déterminant à jouer auprès des apprenants.

 

Alefb s'efforce d'aider les étudiants à développer une conscience et une appréciation de la culture du Moyen-Orient, les projets développés par nos étudiants contiennent toujours un lien interculturel. Les projets peuvent être tout simplement l’élaboration d’instructions pour une recette de cuisine libanaise en interaction avec un membre de la famille, la préparation d’une interview en arabe avec une personne arabophone, la visite virtuelle d’un endroit touristique, et même la création de bande dessinée avec des super héros arabophones, entre autres.

Par ailleurs, rien que le fait d’être en contact hebdomadaire avec une personne vivant au Liban, donne déjà une perspective différente à nos apprenants et les initie de façon très naturelle aux pratiques culturelles : quoi faire, quand et où et à la façon d’interagir au sein d’une culture particulière. Dans le même sens, nous avons créé le programme de correspondance #Sawa4Good,Tout récemment j’ai eu le plaisir d’organiser des sorties récréatives sous forme de chasse au trésor, à Horsh Beirut avec nos élèves qui sont venus passer leurs vacances d’été au Liban, leurs familles résidant au Liban, leurs parents et leurs professeurs. Une activité culturelle qui nous a permis de boucler le cercle de leur apprentissage, de façon amusante.

 

Parlez-nous de l’initiative de la plantation de cèdres

Dans le cadre de nos opérations de partenariat, en tant qu’association à but non lucratif, nous nous efforçons de contribuer à des causes caritatives, sociales et éducatives. Très régulièrement, nous soutenons un certain nombre d’organisations amies dans leurs actions en faveur de la promotion de la culture et de la langue arabes, comme par exemple SOS villages à Kfarhay et Sferai auxquels nous avons fourni une connexion internet et des ordinateurs pour créer un projet de correspondance avec nos élèves, des jeux et des équipements audio, les bibliothèques publiques ASSABIL à Beyrouth et AFMI (Arab Film and Media Institute) où nous sponsorisons tous les ans la projection de films libanais au festival du film arabe de San Francisco, dont Capharnaum de Nadine Labaki, entre autres. 

 

Pour célébrer nos 25 ans en 2019, nous avions participé à l’opération 'Un livre acheté, un cèdre planté' , et nous avons contribué à la plantation d’une mini foret de cèdres à Arz au Liban, au nom de tous les enfants d’Alefb. 

On peut lire sur la plaque commémorative de cette célébration, en trois langues : pour nos enfants, comme les cèdres, forts.es de nos racines, nous cultivons notre langue et nos traditions. 

من أجل أولادنا   تجذّرنا أرزاً ناشرون لغتنا و ثقافتنا عزّاً

 

Cet été 2023, j’ai rendu visite à Dr. Youssef Tawk, l’instigateur du projet de re-boisement des forêts de cèdres, et c’est avec un immense plaisir que j’ai pu constater que nos tout petits plants avaient bien poussé. 

Nos bénéficiaires petits et grands peuvent en être fiers !

 

Avez-vous des projets d’expansion ?

Dans la mesure où nous sommes présents en ligne, nous avons la possibilité d’étendre nos activités au monde entier. 

 

Notre projet aujourd’hui, est de faire connaitre notre mission au plus grand nombre et susciter un mouvement d’adhésion à notre credo #Arabicisthefuture, pour les raisons mentionnées plus haut.

 

Nous souhaitons créer un réseau d’ambassadeurs formé de personnes partageant les mêmes valeurs et qui croient comme nous dans les bénéfices indéniables d’apprendre la langue et la culture arabe, chargée d’un potentiel certain. 

 

Comme le dicton populaire arabe le dit : kol lougha bi zalami  كل لغة بزلمي

Ou bien :"If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart." Nelson Mandela

Ou encore Charlemagne qui a déclaré:"Avoir une autre langue, c'est posséder une seconde âme."

 

De façon plus concrète, je voudrais lancer un appel à tous ceux et celles qui sont convaincus comme nous, de nous rejoindre sur nos réseaux sociaux, de s’inscrire à notre liste de diffusion et de partager ce sentiment qui devient d’urgence, autour d’eux. Le monde arabe est en marche, et les places sont chères. J’espère que nous saurons y trouver une place de choix, comme nous l’avons fait par le passé grâce à nos compétences linguistiques et culturelles, tout en préservant notre langue et notre culture unique.

 

D’autre part, la direction que nous avons prise il y a maintenant plus de 4 ans de recruter et de former nos tuteurs au Liban, m’encourage à développer un programme de formation qui nous permettra de créer un groupe de personnes formées aux méthodes susceptibles de faire face à une demande d’apprenants, que j’espère grandissante, car l’équation est très simple pour nous : 

un étudiant Alefb = un citoyen du monde engagé = un job créé au Liban. 

Ensemble nous pourrons créer le cercle vertueux #Arabic4Good.

 

Pour en savoir plus : 

https://www.alefb.org/fr/accueil/

Facebook 

Instagram

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo