ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Fragments d’un discours esthétique

27/02/2019|Nasri N.Sayegh

Pour sa toute première exposition en solo, Najla El Zein a choisi de croquer dans la Grande Pomme, au sein de la prestigieuse galerie de design contemporain Friedman Benda. Gracieux péché esthétique ; la créatrice libanaise présente ‘Transition’, une œuvre organique, au pluriel de la matière, qui interroge gestes et corps féminins. Rencontre.


Najla El Zein, d’où vient ‘Transition’ ; de quel(s) désir(s), rêve(s), intuition(s) ?
‘Transition’ raconte mon histoire. L’histoire d’une transition d’artiste, de femme, de mère, d’amour. 'Transition' était une manière de disséquer certaines émotions, pensées, peurs et joies à travers la création d’objet, fonctionnels - ou non. Ils tentent de recréer des émotions à travers l’occupation de l’espace, de la matière, du toucher et de la forme. Une manière pour moi, en quelque sorte, de m’exprimer et de tenter de comprendre. 

À quand remonte votre toute première émotion design ?
Peut-être avec la création de l’une de mes premières pièces, ‘6302 Spoons’, qui raconte l’histoire d’une cuillère. J’ai tenté de la sublimer et de la présenter pour ce qu’elle est vraiment : une matière vivante. 

Pourquoi "Designez-vous"?
Pour raconter des histoires, des observations, mes aspirations. Dans certains contextes, il s’agit de raconter l’histoire d’un espace, d’un matériau. Dans d’autres, il s’agit de raconter une expérience vécue.

Dans l’histoire des arts, qui sont vos maîtresses et maîtres à rêver ? 
Niki de Saint Phalle, Louise Bourgeois. Deux femmes qui, à travers leurs travaux, ont trouvé le moyen d’exprimer leurs propres expériences… si personnelles.

‘Transition’ s’articule autour de trois séries. La première s’intitule ‘Distorsion’ ? De quoi s’agit-il ?
‘Distorsion’ raconte la transition du corps et ses diverses transformations. A travers une série de bancs en béton, les objets explorent comment un tel sentiment est vécu tant par le biais de la matière que par leurs compositions spatiales.

Qu’en est-il de ‘Fragmented Pillar’ ? 
‘Fragmented Pillar’ symbolise l’inconnu, un certain déséquilibre. Massif et imposant, le pilier représente la fondation-mère de toute entité. Sa turbulence révèle une fragilité, ses fragments. Composées de plâtre et de sable, ces sculptures explorent le statut physique et émotionnel d’une telle expérience.

Et enfin, ‘Seduction’ ?
‘Seduction’ illustre l’interaction et la connexion humaine entre deux corps, à travers différentes étapes de proximité. Synthétisant abstraction et représentation, ces pièces en pierres, sculptées à la main, explorent divers états émotifs ; de l’introversion au désir. 

Quelle est votre matière fétiche ? 
Les matières minérales ! 

Sur quelle musique travaillez-vous ?
J’écoute en boucle la station de radio FIP !

Enfin, quelle est selon vous la définition du ‘Design parfait’ ? 
Il est difficile de répondre à une telle question ! Beaucoup de facteurs entrent en jeu. Tout dépend de ce que l’objet souhaite raconter ou la raison pour laquelle il a été créé ainsi que le contexte dans lequel il est présenté. Je pense qu’un bon design doit être un design que l’on comprend, non-prétentieux et curieux. 


A savoir
www.friedmanbenda.com ; www.najlaelzein.com
Najla El Zein: Transition
Du 28 Février au 20 Avril 2019
A la Galerie Friedman Benda
515 W 26th Street New York

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo