ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Café avec SE Mme Schmutz Kirgöz et Hania Mroué

22/05/2019

Les cinéphiles ont l’opportunité de découvrir du 30 mai au 1er juin au musée Sursock, des films primés au Locarno Film Festival. L’ambassadrice de Suisse au Liban SE Mme Schmutz Kirgöz et la directrice de Metropolis Cinéma Hania Mroué nous en parlent. 


Pourriez-vous nous présenter le « Locarno Film festival » en Suisse et l’origine du projet Locarno Film Festival in Beirut ? 
Kirgöz : Locarno Film festival se déroule chaque été dans la ville suisse italophone de Locarno. Il est considéré comme l’un des plus anciens festivals de cinéma d’Europe et n’a rien perdu de son esprit d’innovation jusqu’à aujourd’hui. Il est toujours perçu comme une plateforme prestigieuse pour les films d'art et d'essai. 
En hommage aux 70 ans que le festival venait de célébrer, l’ambassade a organisé l’année dernière en partenariat avec Metropolis Cinema et le Musée Sursock, avec le soutien de UBS en tant que sponsor principal et comme toujours avec le soutien des sponsors de notre Fonds Culturel, une rétrospective de films retraçant la qualité et la longévité exceptionnelles de ce festival. 
Le succès de cet évènement a été tel que nous n’avions tous qu’une envie, répéter l’expérience à nouveau cette année !

Présentez-nous la 2e édition de « Locarno Film Festival in Beirut »
Mroué : Cette 2e édition suit le succès de notre partenariat avec le festival de films de Locarno en 2018 : nous avons célébré 70 ans de soutien du festival au cinéma d'auteur en programmant 6 films qui ont fait l'histoire et la notoriété du festival. Une partie de ces films était projetée sur l'esplanade du Musée Sursock afin de garder l'esprit "plein air" propre au festival suisse. Devant le succès de cette première édition, il nous a semblé tout naturel de continuer ce partenariat avec le festival de Locarno d'une part, mais aussi avec le musée Sursock et l'Ambassade de Suisse au Liban d'autre part. Cette deuxième édition est plus courte, mais se situera exclusivement au musée Sursock, en plein air. C'est une manière de célébrer le cinéma, mais aussi l’été ! Les projections en plein air sont rares au Liban, alors qu'elles sont très appréciées du public. 

Pourquoi avez-vous programmé des projections en plein air au Musée Sursock ?
Kirgöz : Locarno Film Festival est particulièrement connu pour ses projections sur écran géant en plein air, réunissant plus de 8000 personnes sur la fameuse Piazza Grande, la place centrale de la ville de Locarno. Afin de recréer cette atmosphère unique de cinéma outdoor sur une place hautement symbolique, nous ne pouvions mieux choisir que l’esplanade du Musée Sursock, lieu de culture et d’histoire par excellence.

Selon quels critères avez-vous choisi votre sélection ?
Mroué : Nous voulions rester dans un esprit d'hommage des sélections et découvertes précieuses faites pas le festival de Locarno depuis sa création, tout en essayant de projeter des films qui n'ont pas eu la chance d'être vus au Liban. Le film d'ouverture BlacKkKlansman est un film éminemment moderne. Il a été projeté au festival de Locarno l'année dernière et il n'a jamais été montré au Liban depuis sa sortie internationale. Le deuxième film est connu des cinéphiles, mais moins du public général, et cela permet (nous l'espérons) une découverte cinématographique pour le public. Enfin, et parce que le festival de Locarno est l'un des plus vieux d'Europe, il nous a paru important de finir sur une note "classique" et historique, avec la projection de l'immanquable néo-réalisme italien de Vittorio de Sica. 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo