ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec Liane Rabbath

10/10/2018

PROLONGATION JUSQU'AU 31 OCTOBRE 


 

Liane Rabbath ne cesse de produire des Artybubbles, des bulles pétillantes de vie et d’énergie, qui vous emportent dans un tourbillon de joie et d’émotion. Sa nouvelle exposition, ‘Eclats de rêve’, se déroule du 17 au 25 octobre à l’espace Galerie Ghandour. Plongée dans le monde de l’artiste. 


Comment créez-vous les Artybubbles ?
Toujours fidèle à mon papier à cigarettes, j’utilise le papier blanc et non l’emballage calligraphié comme auparavant, mais le papier à cigarettes lui-même à l’état pur. 

Quelle technique utilisez-vous lors de la création de vos œuvres ?
Le processus de création est extrêmement long. Le papier est d’abord découpé, puis roulé, transformé, peint et roulé à nouveau en cercles avant de passer à la phase de la création de l’œuvre en soi. Je transforme le papier en cordes. Je le tord, le remanie, le travail pour en dégager une certaine force et une régularité dans le soin et le rendu de mon travail.

Vous introduisez dans votre œuvre les feuilles d’or. Expliquez-nous votre choix.
Les feuilles d’or constituent une partie de ‘mon chantier en perpétuelle évolution de recherche’. Il m’est venu presque naturellement d’expérimenter ce nouveau matériau noble, riche, ces ‘éclats de rêve’ qu’il nous procure. 

Vous alliez dans votre travail géométrie, abstraction et émotion. Parlez-nous de cette conjugaison.
Artiste positive et pleine d’énergie, luxembourgeoise de naissance, libanaise de cœur, j’utilise mon art pour m’exprimer et recomposer à ma manière, un monde disparu qui n’existe pas ou plus. Mes compositions sont le miroir de mes émotions, un moyen de traduire en couleurs et en formes les frustrations que vit ce pays en y ajoutant toujours mon grain d’optimisme et cette lueur d’espoir qui vit en moi. C’est la raison du choix du titre de cette nouvelle exposition ‘Eclats de rêve’.
Chaque œuvre constitue un nouveau point de départ, un nouveau défi. Ce travail de précision et de perfection est, peut-être, la réponse à la recherche de mon déracinement de l’Europe, il y a de nombreuses années, pour venir m’installer dans une région si chaotique et attirante, bouleversante et apaisante en même temps. 
Une énergie symbolisée par ces cercles qui repoussent les limites de soi, qui orientent vers d’autres horizons, un tour du monde de papiers pliés, roulés et transformés de façon originale, un monde de papier.
Ces cercles constituent également une protection, ils posent des limites rassurantes : on reste soi-même sans acculturation forcée mais dans le partage consenti des cultures.
Il y a beaucoup de paix dans mes tableaux, beaucoup de joie et surtout beaucoup d’espoir.
Mes œuvres sont un moyen de montrer que la beauté existe toujours même dans les choses les plus troubles. Il suffit de bien chercher, y croire, et ne pas perdre espoir.


Pour en savoir plus, cliquez ici
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo