ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

15ème édition de Art Dubai

04/03/2022|Léa Samara

Comment décririez-vous l'édition 2022 ? 
Art Dubai 2022 est une édition exceptionnelle, qui se tiendra du 11 au 13 mars au Madinat Jumeirah, à Dubaï. Il s'agit de notre plus grande foire à ce jour, avec plus de 100 galeries de 44 pays et plus de 30 nouveaux participants. Nous qualifierions l'édition 2022 de rafraîchissante et de passionnante, car les visiteurs peuvent s'attendre à voir un éventail très diversifié de nouvelles œuvres d'art, provenant de plusieurs galeries à Dubaï, ainsi que de fantastiques présentations individuelles et collectives de galeries de tout le Sud Global, de nouvelles commandes et un large éventail de conférences et d'activités familiales. 

Grâce à notre programme de soutien aux galeries, nous sommes également en mesure de faire venir à la foire des exposants qui ne participeraient pas habituellement, et de présenter les œuvres de leurs artistes à un public mondial, certains pour la première fois, ce qui apporte une nouvelle énergie et une nouvelle perspective à la foire.

Les visiteurs auront le plaisir de voir les œuvres de plusieurs nouveaux participants, dont Andréhn-Schiptjenko (Stockholm/Paris), FORO.SPACE (Bogota), Isla Flotante (Buenos Aires), MARUANI MERCIER (Bruxelles/Knokke/Zaventem), P420 (Bologne), Rhizome (Alger) et Window Project (Moscou/Tbilissi).

En outre, l’édition 2022 accueille de toutes nouvelles initiatives comme Art Dubai Digital, une nouvelle section de la foire réunissant en un même lieu 17 des principales plateformes numériques du monde. Avec Art Dubai Digital, notre objectif est d'expliquer l'univers numérique d'une manière accessible par tous. Notre approche est une introduction complète, à 360 degrés, de ce paysage en plein développement, réunissant des galeries et des plateformes du monde entier, pour certaines spécialisées dans l'art numérique et les NFT. Art Dubai Digital est un nouvel ajout à nos trois sections de galeries de longue date, Contemporary, Modern, et Bawwaba (qui signifie passerelle, et qui se concentre sur l'art réalisé exclusivement au cours des 12 derniers mois). 

Nous sommes impatients de dévoiler la commande d'Art Dubai pour 2022, réalisée par l'incroyable Fernando García-Dory et son collectif INLAND. Ce dernier a créé une nouvelle installation à travers Dubaï en s'intéressant aux communautés de notre ville et à son passé, son présent et son avenir. Des activités seront organisées dans tout Dubaï pour permettre à nos visiteurs et à notre public de découvrir l'œuvre de Fernando au-delà de la foire. Notre programme de conférences, dirigé par le Global Art Forum et la nouvelle série de conférences Bybit, seront également fortement axés sur l'art numérique.

Cette année, nous sommes heureux d'accueillir de nouveaux partenaires à la foire, complétés par une programmation solide axée sur le contenu. Les Bybit Talks permettront aux visiteurs de mieux comprendre la croissance rapide des plateformes numériques et d'en savoir plus sur les bases de la crypto-monnaie, des NFT et de l'art numérique. Des conversations autour de ces sujets très pertinents et importants dans le monde d'aujourd'hui auront lieu tous les jours. 

A.R.M. Holding soutiendra notre programme scolaire, qui touche plus de 5 000 enfants à Dubaï, par le biais d'une série d'ateliers pour enfants axés sur la durabilité. L'artiste kenyan Cyrus Kabiru apprendra aux jeunes à trouver de nouvelles façons d'utiliser les objets recyclables du quotidien et de les transformer en œuvres d'art. 

Nous sommes également ravis de la commission Julius Baer, où les visiteurs pourront admirer une installation de l'artiste James Clar (qui a vécu à Dubaï pendant de nombreuses années) portant sur le concept d'ensemencement des nuages, une modification du temps utilisée pour améliorer la biodiversité dans la ville et à laquelle les habitants de Dubaï peuvent s'identifier.

 

Le programme insiste sur la temporalité. Pourquoi est-il important cette année de combiner les visions passées, présentes et futures de Dubaï pour examiner la multiplicité des cultures et leur contribution à la ville ?

Cette phrase s'applique spécifiquement à la création Sand Flow, une œuvre récemment commandée à Fernando Garcia-Dory, mais pourrait également s'appliquer à la prémisse artistique de la foire, ou à la ville. Le monde évolue rapidement et l'écosystème culturel des Émirats arabes unis s'est considérablement développé au cours des quinze dernières années. Dubaï est désormais un centre culturel d'importance mondiale, et Art Dubaï a joué un rôle clé dans la promotion de la production artistique de notre pays. 

 

A la sortie de la pandémie de Covid-19, nous pensons qu'il est extrêmement important d'examiner ces visions et de faire le point sur le chemin parcouru en tant que pays et en tant que l'un des événements les plus importants et les mieux établis de la région. 

 

Dubaï a effectué un travail fantastique pour rassembler des communautés de tous les pays en un seul endroit, et nous avons soutenu cette vision au cours des quinze dernières années, en créant une plate-forme non seulement pour l'achat et la vente d'art, mais aussi un lieu pour partager une gamme de pensées et d'expériences, pour éduquer et apprendre grâce à notre programmation unique qui comprend des enfants, des adultes et des artistes peu connus du Sud Global.

 

Ainsi, Art Dubai symbolise la capacité de fusionner un éventail de réalités en alignement avec la mentalité et la culture de la région.

 

La réalité virtuelle sera-t-elle omniprésente à Art Dubai 2022 ?

Comme la réalité virtuelle (RV) fait partie du paysage numérique, nous couvrirons certains éléments de RV dans le cadre de l'exposition, mais ce ne sera pas notre seule préoccupation. Par exemple, Gazelli.io, l'un de nos exposants d'Art Dubai Digital, présente depuis longtemps des œuvres de RV et de RA (réalité augmentée), et dispose même d'une résidence en ligne pour cela. Il est important de souligner que la section examinera l'ensemble du spectre de l'art numérique, depuis ses pionniers dans les années 1980 jusqu'aux galeries qui ouvrent la voie dans cet espace aujourd'hui, en passant par le digital native, le Métaverse et la RV.

 

Art Digital Dubai sera-t-il le secteur le plus dynamique et le plus tendance cette année ?

L'idée de "ce qui est nouveau" est transversale à chacun des programmes individuels d'Art Dubai cette année. Art Dubai Digital attirera certainement beaucoup d'attention, en présentant une combinaison de nouvelles œuvres d'art physiques et numériques provenant de galeries et d'artistes de pointe qui ne seront pas familiers à bon nombre de nos visiteurs - c'est une chose incroyable, et une partie importante de l'ADN d'Art Dubai. Le sujet très tendance des NFT et des crypto-monnaies sera également exploré dans le cadre d'Art Dubai Digital, et permettra d'explorer le rôle de Dubaï dans ce monde en constante mouvance. Ces innovations numériques, telles que les NFT et les crypto-monnaies, attirent les jeunes générations, avec de nouveaux pouvoirs d’achat et de nouvelles habitudes de consommation. A leur tour, ils modifieront le paysage artistique du présent et du futur proche.

 

Ici, les visiteurs pourront profiter d'une sélection de plateformes de galeries physiques et numériques du monde entier, notamment d'Afrique, d'Asie, du CCG et de Dubaï, combinée à une série de Bybit Talks pour présenter ces sujets dans un format accessible et facile à comprendre, avec l’utilisation d’un langage simple.

 

Dans quelle mesure l'art physique est-il menacé par l'art numérique ? Peut-on déjà distinguer une clientèle qui ne sautera pas le pas ?
S'il est vrai que l'art numérique a pris de l'ampleur au cours de la pandémie, il est présent depuis les années 1980, notamment si l'on considère la conception et le développement de technologies telles que les applications informatiques et les logiciels. La technologie NFT existe également depuis plus de dix ans, mais elle prend de l'ampleur. Comme Dubaï est en passe de devenir un centre de blockchain, l'intérêt pour l'art numérique évolue plus rapidement ici. 

Malgré cela, nous pensons toujours que la puissance de l'art réside dans les sens, et exige une présence physique. Les foires artistiques comme Art Dubai permettent de déterminer et d'évaluer la décision d'acheter une œuvre d'art en fonction de la façon dont on y réagit en personne. Cela dit, nous voyons aussi l'importance de comprendre la technologie, ses besoins et dans quelles mesures elle offre une expérience différente à nos publics. 

Néanmoins, nous pensons que les événements artistiques en personne auront toujours la priorité sur les événements numériques, mais les deux ont leur place ; il est de plus en plus important de s'adresser à la fois à un public physique et à un public plus large utilisant des formes numériques.

 

Qu'est-ce que la nouvelle "crypto zone" de Dubaï ? 

La nouvelle "crypto zone" est une excellente initiative du gouvernement de Dubaï pour faire de Dubaï un centre d'affaires mondial. Nous nous attendons à ce qu'elle attire des entreprises de plusieurs continents et secteurs grâce à l'introduction de nouvelles réglementations, conçues pour soutenir le développement d'un large éventail de produits financiers innovants.

 

Pouvez-vous nous parler du processus de création de l'exposition de Maryam Al Dabbagh et Mays Albaik, qui se veut le reflet d'un questionnement général de tous les artistes d'Art Dubai 2022 ?

Organisée par Maryam Al Dabbagh et Mays Albaik, "Speculative Links" est une nouvelle exposition commandée par Warehouse421 en collaboration avec The Salama Bint Hamdan Emerging Artist Fellowship (SEAF) et Art Dubai. L'exposition s'appuiera sur les fils et les thèmes de recherche récurrents qui persistent dans les différentes cohortes d'artistes basés aux Émirats arabes unis qui participent à Art Dubai 2022. Les œuvres des artistes exposés couvrent un large éventail de pratiques, notamment la peinture, le dessin, la gravure, les techniques mixtes et la broderie, et explorent les souvenirs personnels, les commentaires sociaux, ainsi que l'intense désir de retour au pays.

 

 

Photo : ©Amirah Tajdin 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo