Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Quand les cinémas foisonnaient à Tripoli

Cinema

CINEMA
20/04/2022|Marine Caleb et Philippe Pernot

Qui pourrait imaginer qu’il y ait eu 41 cinémas à Tripoli? Aujourd’hui tous fermés, ils sont abandonnés ou servent d’entrepôts, cafés, ou d’écoles. Depuis le 11 décembre 2021, l’organisation UMAM Documentation and Research fait découvrir la culture du cinéma de la capitale du Nord, autrefois foisonnante. 

 

Réalisée par Nathalie Rosa Bucher, l’exposition TripoliScope se tient dans la ville de Chekka (Nord-Liban) tous les week-ends jusqu’au 1er mai 2022 de 12 à 18h, puis sur réservation. Elle nous transporte dans toute la ville de Tripoli, de Mina à Tebbaneh en passant par la célèbre place Tell et son horloge ottomane, sur les traces des cinémas jadis si populaires.

 

« Les premières projections auraient eu lieu dans les années 1930, voire avant, à l’époque des films muets », explique la coordonnatrice. Après un âge d’or dans les années 1950 et 1960, la guerre civile et la paupérisation croissante de Tripoli ont eu raison de l’industrie du 7e art. Elle a tout de même retrouvé les traces de films projetés jusque dans les années 1990 et 2000, « dans une tentative de maintenir le cinéma dans la ville », alors que les salles n’avaient plus de programmation en tant que telle. Seule exception: le Circuit Planète, situé dans le centre commercial City Complex… fermé depuis l’été 2021 en raison des coupures de courant.

 

Le travail de la curatrice de l’exposition a commencé en 2013, alors qu’elle écrivait son premier article sur le sujet. « Je suis restée en contact avec les personnes que j’ai interviewées, j’ai continué à fouiller et j’ai découvert des archives que UMAM a sauvegardées en 2018 », raconte Nathalie Rosa Bucher. 

 

Sont exposés des vieilles photos et des centaines de documents précieux qui ont permis de retracer l’histoire des cinémas et de leur programmation ou de découvrir des « carnets de projections », témoignant des films autorisés et des autres censurés. Soigneusement placée à la fin de la visite, une salle est dédiée aux documents sur les films érotiques et romantiques, très populaires à l’époque.

« Parmi les retours que j’ai eus, c’était surtout l’effet de surprise des gens, plus jeunes qui ne connaissaient pas, mais aussi des plus âgés, qui n’en revenaient pas de voir des traces de leur jeunesse », raconte Nathalie Rosa Bucher, enchantée.

Avec cette exposition, le but est de donner une image différente de la ville. Une mission que l’organisatrice poursuit avec des projections de films et des balades dans la capitale du Nord. Autant d’écrans pour montrer la ville sous un jour différent que ce qui est généralement dépeint. 

 

A SAVOIR

Lieu: UMAM By the Sea, Immeuble Khoury, route du bord de mer, Hay al Bahar, Chekka

Contact : +961 1 553604 ; +961 76 773 194

Prix : Gratuit

Du 1er décembre 2021 au 1er mai 2022, tous les week-ends de midi à 18h, et après le 1er mai sur réservation

 

Pour plus d’informations et suivre les activités d’UMAM :

Instagram @umam_dr

Website

 

Articles Similaires

Article side1 top (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 down (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)