Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

L’animation pour tous

Initiatives culturelles

INITIATIVE
25/11/2021|Jorge Ballif

Permettre à des étudiants et artistes libanais entre 18 et 26 ans d’apprendre l’animation 2D à travers une formation gratuite d’un an, c’est l’objectif du projet Marsam al Hakaya lancé durant l’année académique 2022. Cette initiative nait d’un constat simple : il est aujourd’hui impossible de suivre une formation universitaire dans l’animation au Liban, or c’est un énorme manque à gagner pour un pays qui regorge d’artistes talentueux. L’Agenda Culturel a rencontré Patrick Sfeir, l'instigateur du projet.

Qu'est-ce qui vous a amené à mettre en place ce projet intitulé Marsam AlHakaya ? 

Les circonstances économiques désastreuses du Liban et la pensée que beaucoup de personnes ne pourront pas couvrir les frais universitaires pour étudier.   

Je trouvais cela injuste et j’avais envie de faire quelque chose qui pourrait changer un peu la donne, au moins dans mon domaine. Petit à petit, l’idée de Marsam AlHakaya commença à germer en moi.

  

En quoi consiste le projet exactement ? 

Le projet consiste à offrir une formation intensive d’un an pour les artistes qui ont envie de devenir animateur. Nous leur proposons des cours intensifs de cinéma d’animation, character design, storyboard, sound design, concept art et dessin d’animation pour une période de 6 mois. Puis 3 mois pour la réalisation d’un petit film d’animation. 

 

À qui s'adresse-t-il ? 

Marsam AlHakaya s’adresse aux artistes qui n’ont pas, ou n’ont pas eu l’opportunité d’apprendre le cinéma d’animation au Liban, dû au manque de moyens financiers.

 

Quelle forme cela va prendre (formation en ligne ? dans une école ? etc.…)

La première édition de Marsam AlHakaya se déroulera à Dar El-Nimer (Clemenceau), du 10 Janvier 2022 au 31 Novembre 2022, en présentiel. Les étudiants seront suivis par 6 personnes du milieu professionnel (Patrick Sfeir, Maya Fidawi, Chadi Aoun, Nadim Saoma, Fadi Tabbal et Ralph Doumit) tout au long de leur formation.

 

Quel est le but recherché ? 

De créer un système éducatif gratuit qui ne suit pas les normes traditionnelles et qui permettrait à des artistes de poursuivre leur rêve de devenir animateur.

 

Qui sont les professeurs encadrant ce projet ? 

Les professeurs impliqués dans le projet sont Patrick Sfeir, Maya Fadawi, Nadim Somma, Chadi Aoun, Fady Tabbal, Ralph Doumit, Fatima Farhat et Bruna Haddad

A SAVOIR

INSTAGRAM ; FACEBOOK

 



 

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)