Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Lancement de ‘Musica Sawa’

Musique

10/06/2020

Amitiés Neuilly Liban est une association créée il y a 10 ans dont l'objectif est de promouvoir la culture libanaise à Neuilly sur Seine et d'aider les ONG au Liban. A l'initiative d'une de ses membres, Alia Atieh, par ailleurs élue municipale, une équipe de bénévoles s'est mobilisée à Paris et à Beyrouth afin de lancer à partir du mois de Juin un évènement unique, Musica Sawa. 

A Beyrouth, Jana Saleh, musicienne, productrice et DJ, très active sur la scène musicale libanaise a assuré la coordination des sélections musicales. 

Ensemble, elles lancent un évènement online réunissant le meilleur de la scène alternative musicale libanaise. Cette initiative a pour but de soutenir deux associations libanaises en difficulté. 

Elles nous présentent le lancement de cet évènement inédit et solidaire et répondent aux questions de l’Agenda Culturel. 

 

Alia, présentez-nous l’association Amitiés Neuilly Liban

Amitiés Neuilly Liban est née il y a 10 ans à travers un geste symbolique : le cadeau d'un cèdre du Liban à la ville de Neuilly sur Seine, et qui grandit depuis tranquillement dans un des jardins très fréquenté par les écoliers. Avec une dizaine de membres, nous avons ensuite, chaque année, souhaité montrer un visage nouveau de la culture libanaise aux habitants en organisant des conférences, projections et tables rondes. C'est ainsi que notre première soirée était dédiée à la littérature libanaise d'expression française avec des invités tels que Hyam Yared, Zeina Abirached ou Alexandre Najjar. Petit à petit, grâce à la qualité des intervenants et à la variété des thèmes proposés, la notoriété de nos soirées s'est élargie et de nombreux amis parisiens ont participé à nos évènements. Nous avons pu ainsi, et entre autres, parler de l'expansion phénicienne en Méditerranée avec Hélène le Meaux qui est conservatrice au Louvre, de l'œuvre de Gibran avec Salah Stétié qui nous a récemment quittés, de la création artistique entre Paris et Beyrouth avec Zad Moultaka, Simone Fattal ou Nadim Asfar. Nous avons également eu beaucoup de succès lors d'une soirée consacrée au renouveau du vignoble libanais en présence de nombreux viticulteurs libanais. Enfin, l'an dernier, nous avons projeté un merveilleux film "La Bataille des Cèdres" qui a même mené notre Maire au Liban et la plantation d'un bois de Neuilly au-dessus de Bcharré.

Cerise sur le gâteau : nous essayons également à chaque soirée de soutenir une ONG locale. Nous avons ainsi apporté une modeste contribution à Anta Akhi, l'IRAP, Oum el Nour, Fair Trade Lebanon et bien d'autres encore.

 

Y a t-il une grande communauté libanaise à Neuilly ?

Il est difficile d'évaluer la taille de la communauté libanaise à Neuilly. Peut-être 300 à 400 familles? Ce sont souvent des personnes établies depuis des dizaines d'années mais qui gardent un lien très fort avec le pays. Amitiés Neuilly Liban a aussi encouragé, grâce à ses soirées, le voyage de plusieurs familles françaises au Liban ces dernières années, y compris de jeunes lycéennes qui y ont passé un été en mission caritative. Finalement, notre culture est notre meilleure ambassadrice et nos amis français sont parfois même revenus au Liban une deuxième fois!

 

Pour 2020, vous lancez en ligne ‘Musica Sawa’. En quoi consiste cet évènement ? 

Musica Sawa est née de l'envie de poursuivre cette aventure culturelle et de parler de musique cette fois-ci. Du fait du confinement, nous n'avons pu offrir de soirée cette année. C'est donc poussée par la nécessité de changer de format et par le désir de soutenir le pays encore plus qu'avant que j'ai imaginé Musica Sawa. Avec une équipe à Paris et à Beyrouth et dont le cœur est enraciné au Liban que nous avons construit, ensemble, une initiative qui mettrait en avant des artistes issus de la scène musicale libanaise et des artistes amis du Liban comme la famille Chedid. C'est aussi un réel manifeste artistique et un hommage qui doit attirer l'attention sur de magnifiques projets menés par des ONG locales, qui se sont totalement substituées à l'Etat. Nous avons fait le choix de soutenir 2 associations cette fois-ci, dans l'éducation et dans l'aide alimentaire, qui sont, à mon sens, les deux piliers que nous avons le devoir de porter en ces temps de crise majeure. Ces associations sont l’école primaire de Saint Vincent de Paul et le projet agricole de Beit el Baraka. 

Concernant les dons, nous nous adressons à tous les libanais de l'étranger et amis du Liban car nous sommes conscients que de nombreux compatriotes sur place se mobilisent avec énergie et générosité chaque jour, avec beaucoup de dons en nature. 

Et j'insiste sur le fait que chaque don compte, 10, 20 ou 30 euros car c'est un "festival" que nous avons voulu gratuit et qui vous offrira de très belles surprises ! 

Pour les donations, vous pouvez vous connecter sur la plateforme Helloasso

 

Les festivités commenceront donc online à partir du 20 juin. Et je laisse le soin à Jana de vous en dire plus!

 

Jana, comment s’est fait le choix des artistes ?

Le choix des artistes a été fait dans l’esprit du groupe qui a monté Musica Sawa. L’idée principale était d’aborder des artistes avec lesquels on a un contact direct pour que l’on puisse exposer l’idée et le message du projet dans sa totalité. L’ensemble de l'équipe de Musica Sawa avait en commun son intérêt pour l’art et son amour de la musique, en particulier pour ces magnifiques musiciens et artistes libanais appartenant à la scène indépendante. Nous avons mobilisé tous nos contacts pour mettre en place cette liste d’artistes diverses et unie pour le Liban.

 

Comment a été la réaction des artistes sollicités ?

La situation au Liban nous affecte à tous. La scène musicale libanaise se retrouve comme tout le monde dans des conditions de travail quasi-inexistantes pour la saison 2020. La sensibilité humanitaire des artistes a été très touchante. L’envie de contribuer a été immédiate ; la musique et l’art sont tout d’abord une expression de soi et le moyen le plus direct d’exprimer sa générosité. Nous sommes très émus par ces contributions artistiques.

 

A quel rythme seront postés les vidéos ? et sur quelle plateforme ?

Les vidéos, exclusivement réalisées pour Musica Sawa seront diffusées d’une façon quotidienne à partir du 20 juin au rythme d’un artiste par jour.  Vous pouvez suivre @musicasawa2020 sur Instagram, Facebook et YouTube. Surtout parlez-en au maximum autour de vous ! 

 

Affiche réalisée par Lamia Ziadé

Articles Similaires

Article side1 top (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 down (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)