Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

L’abbaye de Saint-Pé-de-Bigorre fête son millénaire

Mag

06/06/2022|Nada Bejjani Raad

Haut lieu de pèlerinage jusqu’au XIIIe siècle, cette abbaye située à neuf kilomètres du sanctuaire de Lourdes et juste avant la traversée des Pyrénées est une étape importante pour les pèlerins sur le chemin de Compostelle. 

Elle s’appelle aujourd’hui Maison Maronite de la Mère de la Miséricorde. 

Son histoire commence par un miracle. En 1022, le duc Sanche de Gascogne qui était malade se rend dans ce lieu encore modeste mais réputé pour ses reliques : des morceaux de la chaîne qui avait servi à lier Saint Pierre lors de son martyr à Rome. Recouvrant la santé, le duc décide d’y faire construire une abbaye en l’honneur de Saint Pierre et Saint Paul. 

Son église abbatiale, remaniée aux XIIe et XIIIe siècles, fut, à son achèvement, l’un des plus grands sanctuaires romans de la région. 

 

Saccagé pendant les guerres de religion, le monastère sera sérieusement endommagé par le tremblement de terre de 1661 et reconstruit à une échelle plus modeste. 

 

En 1822, Mgr Laurence, évêque de Tarbes, restaurera les ruines de l’église et ajoutera un petit séminaire, transformé en 1966 en établissement scolaire. Celui qu’on surnomme « l’évêque des apparitions » conduira, au départ de cette abbaye, la première procession mariale vers la grotte de Lourdes. 

 

A la fermeture de l’école en 1999, le site sera abandonné et, fortement dégradé, tombera en déshérence. 

Il est racheté en 2017 par l’association « Authenticité et Mission », au sein de l’Eparchie Maronite, qui se fixe pour objectif de le faire revivre. Perpétuant le pacte ancestral entre la France et les chrétiens d’Orient, elle entend, par un projet ambitieux, le réhabiliter et créer un pôle d’accueil pour les pèlerins mais aussi un couvent, un séminaire, une fermette avec son potager, une maison de convalescence, un auditorium, une bibliothèque et un musée. 

 

Les festivités qu’elle organise du 14 au 17 juillet sont l’occasion de se retremper dans un lieu d’une richesse exceptionnelle, tant par son histoire, sa spiritualité que par sa beauté naturelle. Elles nous permettent, dix siècles plus tard, de participer à une renaissance qui tient aussi du miracle. 

 

A SAVOIR

Du 14 au 17 juillet

Site web pour les inscriptions : www.saintpe.fr

Articles Similaires

Article side1 top (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 down (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)