Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

La force de l’ESA, c’est son réseau

UNIVERSITE

08/06/2021|Julia Mokdad

Fondée il y a 25 ans, l’école supérieure des affaires (ESA) de Beyrouth est une école de commerce doté d’une réputation d’excellence au Liban comme partout ailleurs. Il n’y a pas si longtemps, elle créé son réseau Alumni, la perle ultime qu’il manquait à son chapelet de succès. Câline Daher, responsable des relations Alumni, nous explique comment l’existence d’un tel réseau soude les anciens, et par extension, l’école elle-même. 

Comment avez-vous fait fleurir ce projet, miroir de la réussite de l’école ?

 

L’ESA Business School évolue constamment et malgré les difficultés actuelles, les Alumni restent au cœur des priorités de l’Ecole.Cette tâche m’a été confiée en septembre 2019 et j’ai voulu mettre toute mon énergie au profit de cette réussite. Nous avons accompli en très peu de temps de nombreuses choses souvent simples mais qui permettent de créer une appartenance à l’école. Cela a commencé par un logo, des couleurs propres à l’ESA Alumni, des comptes sur les réseaux sociaux mais aussi une refonte de notre base de données qui nous a permis d’avoir notre première plateforme digitale. 

Plus tard, nous souhaiterons identifier des ambassadeurs de promotion pour porter les couleurs de l’ESA Alumni partout dans le monde. 

Lorsque j’ai accepté de prendre la responsabilité du réseau ESA Alumni, je n’avais pas mesuré la portée de la puissance du réseau.L’ESA compte à ce jour plus de 3700 diplômés et 500 étudiants en cours de formation se préparant à les rejoindre dans la vie active dans un futur proche. 

L’appartenance à une communauté présente dans le monde entier et avec laquelle on partage un point commun, un diplôme, est un véritable atout. La crise a eu malgré tout un côté positif puisque les alumni ont eu besoin de recréer des liens entre eux pour s’entraider professionnellement mais aussi au niveau personnel. Je reste convaincue qu’une école de commerce repose sur son Alumni et son réseau.

 

 

«Si on ne devient pas Alumni en un jour, on le reste cependant pour toujours !» - Câline Daher 

 

C’est la première fois que l’ESA créé un tel réseau, que va-t-il apporter à ses membres ?

 

L’Alumni existe de facto dans une école de commerce mais il faut l’animer. Le réseau est un levier puissant pour développer une carrière professionnelle mais aussi l’opportunité de mettre à contribution l’expérience des anciens au profit des étudiants et des jeunes diplômés. Mais le réseau ne vit que si les alumni s’y engagent. S’investir auprès des alumni permet de retourner d’une certaine manière à l’école. C’est apprendre de nouveau en sortant de son quotidien. C’est enrichir et se nourrir des expériences des autres alumni, c’est confronter ses idées, être challengé… et si on ne devient pas alumni en un jour, on reste cependant alumni pour toujours !

Au Liban, on a pris conscience de la puissance de ce réseau virtuel, et j’ai bon espoir que cela se transforme un jour en rencontres physiques. Pour l’instant, l’espace digital a pour objectif de mettre à jour les coordonnées des alumni afin qu’ils restent constamment connectés à leur école. Il permettra aussi de renforcer le sentiment d’appartenance, de valoriser le rayonnement des formations et participer à leur développement, notamment car l’ESA a tissé pendant vint-cinq ans des liens très étroits avec des grandes universités étrangères - tels que HEC, ESCP, Science-Po - qui sont devenues de véritables partenaires académiques. Enfin, et surtout, il favorise l’insertion professionnelle et soutient la carrière. 

De ce fait les postes occupées par nos alumni sont très divers, et suite à une enquête menée sur les diplômés du Master de Spécialisation en Marketing et Communication, nous avons constaté que 59% des étudiants avaient changé de rémunération au cours des 6 mois suivant l’obtention de leur diplôme avec 32% d’augmentation de salaire.

 

 

Quelles rencontres pour les alumni ? 

La communauté ESA Alumni se caractérise par sa dimension de plus en plus internationale. Malheureusement, le contexte actuel a entrainé une fuite des cerveaux et nos alumni sont présents dans de nombreux pays. Une grande partie d’entre eux est à Dubai ; nous y avions d’ailleurs organisé l’année dernière une conférence regroupant ces anciens étudiants et nous étions heureux de constater qu’ils formaient une belle équipe, toujours soudée et toujours prête à s’entraider. Mais les alumni sont aussi très présents au Qatar, au Canada ou encore en France. Par ailleurs, nous organisons de nombreux évènements de networking permettant aux étudiants et diplômés de rencontrer des anciens ou amis de l’ESA déjà bien ancrés dans la vie professionnelle. Cela ouvre des portes et crée des opportunités d’emploi. 

Nous organisons également des évènements ici, à Beyrouth, tels que les petits-déjeuners du management avec des invités prestigieux qui partagent leurs expériences, mais aussi les rencontres ALUMLIGHT, « an alumni under the spotlight ». L’objectif est de faire vivre à notre communauté des histoires de vie et de carrières exceptionnelles, qui ont bien souvent pris leur source sur le campus de l’ESA. Des parcours remarquables dans lesquels chacun peut puiser son inspiration pour sa propre vie et sa propre carrière sont relatés dans une atmosphère conviviale. Enfin, les ESAfter permettent aux Alumni de renouer contacts avec les anciens de leur promotion et de faire connaissance avec d’autres profils similaires ou complémentaires au leur.

 

 

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)