Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Confessions en temps de Corona : Nicole Saliba Chalhoub

Confessions

RENCONTRE
19/03/2020

Dans ces moments inédits de confinement mondial, l’Agenda Culturel va à la rencontre d’artistes et d’acteurs culturels de la scène libanaise pour écouter leur ressenti en ces temps de Corona.


 

Nicole Saliba Chalhoub, psychothérapeute analytique, Professeur des Universités à l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) et auteur de romans. 

 

Pensez-vous que cette situation va amener à un changement ? et si oui, comment ?

Je pense que nous traversons une période de grand désordre à plus d’un plan. Je pense aussi que le désordre a une force de transformation et, paradoxalement, de mise en place d’un nouvel ordre. Sur la question du Coronavirus, du confinement à domicile et de tout ce à quoi nous accule la pandémie, il me semble que certains changements sont possibles, mais de manière ponctuelle. Pour que ces changements deviennent définitifs, voire radicaux, il faudrait bien que certaines mesures inédites prises en ce moment se prolongent assez dans le temps et finissent par devenir un quotidien assumé, un nouvel ordre de la vie. En tout cas, l’évolution humaine ne se fait, à mon avis, que par tremplins de crise.

 

De quoi est fait votre quotidien en temps de confinement ?

Mon quotidien est essentiellement fait de lectures diverses, d’écriture (elle aussi diversifiée, selon qu’il s’agit de mon prochain roman ou d’un de mes prochains articles scientifiques), de conception de cours en ligne pour mes étudiants avec qui l’enseignement se prolonge d’une autre manière, de visionnement de films de mes metteurs en scène préférés, d’écoute de musique de relaxation, de zapping sur les différents journaux télévisés locaux, européens et américains.

 

Des petits bonheurs simples d’une vie active, qu’est-ce qui vous manque le plus ?

Faire un peu de marche en ne pensant à rien de particulier, prendre un café avec des amis de cœur et passer du temps devant les rayons de ma librairie de prédilection.

 

Qu’est-ce qui ne vous manque pas ? 

La pollution extérieure.

 

Pour tromper l’ennui que suggérez-vous à nos lecteurs comme : 

LIVRES : Hawking, S. Unlocking the Universe ; Cyrulnic, B. Ivres paradis. Bonheurs héroïques ; Lanza, R. Biocentrism ; Hesse, G. Ethique de la nature ; Watlawick, P. Les Cheveux du baron de Münchhausen.

SERIE : La Casa del papel

ŒUVRES MUSICALES : Dan Gibson, Inner Sea ; Winston, G. Automn.

PODCAST OU YOUTUBE A SUIVRE : les podcasts de Boris Cyrulnic, notamment sur l’éthologie, la mémoire traumatique et la résilience ; les podcasts de Michel Onfray, notamment sur la sagesse, sur l’ontologie de l’entrepreneur (parce qu’il faut bien apprendre à entreprendre sa vie).

 

Un mot d’encouragement

Mes encouragements se condensent dans une citation de Boris Cyrulnic : « Il n’y a pas d’existence sans épreuves, pas d’affection sans abandon, pas de lien sans déchirure, pas de société sans solitude ».

 

Vos projets :

A l’heure actuelle, sa recherche scientifique s’intéresse à la force désubjectivante de l’addiction sexuelle, en l’occurrence la nymphomanie.

Articles Similaires

Article side1 top (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 down (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)