Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

A la rencontre de Bach au sommet du Golgotha

Musique

MUSIQUE
Alain E. Andrea



Passionnés, énergiques et engagés au service de la musique classique, les Jeunesses Musicales du Liban (JML) et l’Ensemble Vocal Baroque de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), dirigés par Yasmina Sabbah, ne ménagent aucun effort pour faire de chaque concert un événement mémorable, et à plus forte raison lorsqu’il s’agit de la Passion selon saint Jean de Bach. Un chef-d’œuvre monumental qui donne à la Passion du Christ l’une de ses représentations musicales les plus grandioses. Un rendez-vous à la fois artistique et religieux à ne pas manquer ce dimanche à 20h30 en l’église Saint-Joseph de Monnot.

Le cantor de Leipzig constitue le trait d’union entre la vérité de l’amour de Dieu et celle de la musique savante à l’époque baroque. Rien de plus pur et limpide pour porter par ses ailes enchantées le message d’amour et de vie du Christ souffrant, marchant vers le calvaire et portant la croix de nos péchés sur ses épaules. Ce héros divin n’a pas renoncé aux coups, aux injures, aux railleries, aux moqueries et aux humiliations reçus par les hommes ignorants et pour comble de méprise, ils couronnèrent d’épines, sans le savoir, le roi de l’univers, avant de le crucifier et le faire mourir sur une croix. Tout fut achevé ainsi pour que le plan de Dieu puisse enfin voir le jour, vainquant une fois pour toutes la mort par la Mort du « Prince de la vie » (Actes 3:15). La musique par le génie de Bach a voulu elle aussi témoigner et chanter ce terrible et magnifique événement historique qui ouvrit enfin les portes du ciel aux hommes de toutes les époques et les nations. Le diable qui a trompé l’Homme a été à son tour trompé et vaincu, car désormais l’homme perdu a été enfin sauvé et gracié par le Père éternel du Ciel. Ce jour-là, le plus important de toute l’histoire de l’Humanité, la sagesse des hommes devint folie et la folie devint sagesse car les sens se sont inversés. St Jean nous fait vivre cette glorieuse passion en cinq pages seulement mais libre au lecteur de s’attarder et de prendre son temps pour méditer sur des passages ou les lire en vitesse et terminer la lecture en quelques minutes. Tandis que dans sa passion selon St Jean, Bach nous impose le temps de sa méditation, exprimant les émotions du croyant à travers des harmonies et des thèmes changeants. La passion en musique impose donc une méditation à rythme constant et des émotions recherchées et voulues par le plus grand compositeur de tous les temps. Un chef-d’œuvre de la musique religieuse qui invite l’auditeur à adorer Dieu et la musique en même temps. 

L’ensemble Vocal Baroque de l’USJ, un ensemble de 25 chanteurs avancés, tous membres du chœur de l’USJ, spécialisés dans la musique ancienne, sous la houlette de Yasmina Sabbah, fera revivre, ce dimanche, le baroque à Beyrouth le tout A soli deo gloria (Pour la seule gloire de Dieu) ainsi que Bach avait l’habitude de signer ses partitions : « Choisir un répertoire de Bach, et spécialement la passion, était un énorme défi car les partitions sont assez difficiles mais c'est comme ça qu'on avance! Je fais confiance à mes choristes et je crois en leur dur travail. Ils ont réussi! », indique avec fierté la cheffe de chœur, titulaire de plusieurs prix musicaux. Elle ajoute que la chorale dont elle est responsable, se produit en concert au moins 5 fois par an, chaque fois avec un nouveau répertoire mais « la quantité ne dépasse jamais la qualité car l’essentiel est de garder un certain niveau et d’avoir le plus de musicalité et de style dans chaque performance. Le chœur de l’USJ a pour but de contribuer à élever la musique de chorale au Liban aux normes internationales et de continuer à répandre la joie de chanter ». Jeune, passionnée et motivée, Yasmina Sabbah s’est fixée l’objectif de briser les stéréotypes au Liban et de s’affirmer en tant que femme dans un monde d’hommes. Comment ? En devenant la seule cheffe de chœur au Liban à diriger l’Orchestre Philharmonique du Liban ainsi que d’autres ensembles. Par ailleurs, avec la panoplie de ses formations, elle aborde un vaste répertoire allant du baroque au contemporain mais la Passion selon saint Jean occupe, selon elle, une place particulière dans son cœur : « Elle a toujours été l'une des pièces que j'ai toujours rêvé de diriger en raison de sa musicalité géniale. C'est l'un des chefs-d'œuvre de la musique baroque, voire même de la musique tout court ! Elle ressemble presque à un opéra dans lequel Bach donne vie aux différentes scènes avec une intensité dramatique et une description musicale détaillée ». Et d’ajouter : « C’est un concert spécial pour Pâques, à l’approche de la Semaine Sainte, et une occasion de transmettre l’essence même de ce travail: la Victoire de la Croix ». Et pour finir, un dernier mot aux mélomanes : « Nous vous promettons une interprétation unique, pleine de passion et de musicalité. Chaque mot aura son poids et son sens. La récitation théâtrale entre les divers scènes sera une touche spéciale de la part des JML pour mieux comprendre l’histoire de la Passion »

Les Jeunesses Musicales du Liban en collaboration avec l’Université Saint-Joseph de Beyrouth présentent :
L’Ensemble Vocal Baroque de l’USJ et l’Orchestre des Jeunesses Musicales du Liban
Yasmina Sabbah, direction
Étienne Kupélian, récitant 
Haitham Haidar, évangéliste 
Nayla El Hage-Habis, soprano
Louisa El Khoury, soprano 
Michel Bou Rjeily, contreténor
Roger Abi Nader, basse

Billets :
Zone A : 75.000 LL
Zone B : 50.000 LL
Pour les réservations, prière de contacter le 71 510 102


 

Articles Similaires

Article side1 top (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 down (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)