Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

40ème édition du Prix France-Liban.

Livre

BEYROUTHPARIS
06/11/2020|Georgia Makhlouf

Le Prix France-Liban existe depuis 1981 et en est donc à sa 40ème édition cette année. Au fil des ans, il a couronné de grands talents parmi lesquels on peut citer Ghassan Tuéni, Sélim Abou, Amin Maalouf, Georges Corm, Andrée Chédid ou Ghassan Salamé, soit des essayistes et des romanciers. Ces dernières années, il a distingué des écrivains plus jeunes qui portent haut les couleurs de la littérature libanaise contemporaine, tels que Charif Majdalani, Lamia Ziadé, Diane Mazloum, Yasmine Ghata ou Camille Ammoun. Mais il a aussi récompensé Dominique Baudis, Jean-Pierre Péroncel-Hugoz ou Franck Mermier puisque le prix peut être attribué soit à un écrivain libanais quel que soit son sujet, soit à un écrivain français pour peu que le Liban soit au cœur de son ouvrage. 

 

C’est l’ADELF (Association des Ecrivains de Langue Française) qui encadre ce prix comme quelques autres tels que le Prix Maghreb ou le Prix Littéraire d’Afrique noire et cette association réunit, dans un même attachement à la langue française, des écrivains de toutes origines. Pour l'ADELF, la langue française représente un patrimoine commun en perpétuelle et nécessaire évolution, qui précède ou accompagne, par le dialogue des cultures, les mutations du monde moderne.

 

A l’heure où certains construisent des murs, d’autres s’efforcent de jeter des ponts. Ce prix en effet est une sorte de pont comme seule la culture seule sait en bâtir, un pont entre des rives qui ne sont pas si éloignées puisqu’elles partagent des valeurs, des centres d’intérêt, une langue et qu’elles sont engagées dans une aventure commune. 

 

 

La sélection de cette année compte donc les ouvrages suivants : 

 

Abdallah, Dima Les mauvaises herbes (Sabine Wespieser, 2020). 

 

Azar, Fadi Terre en vue (Editions St Honoré, 2020).

 

Ghoussoub, Sabyl  Beyrouth entre parenthèses (L’Antilope, 2020). 

 

Nakhlé, Nadia  Les oiseaux ne se retournent pas  (Delcourt, 2020).

 

Rateau, Gregory Noir de  soleil (Maurice Nadeau éditeur, 2020). 

 

Tabet, Karim  De rivage en rivage (Editions Complicités, 2020). 

 

Van Der Plaetsen, Jean-René   Le métier de mourir (Grasset, 2020). 

 

Wakim, Nabil  L’arabe pour tous (Seuil, 2020).

 

Weber, Jacques Paris-Beyrouth (Le Cherche-midi, 2020). 

 

Les finalistes seront sélectionnés début décembre et le lauréat sera désigné en Janvier 2021. 

 

 

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)