ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Rencontre avec S.E. Ralph Tarraf

22/07/2020

Pourquoi avoir choisi de soutenir la publication des 3 cartes de l'Agenda Culturel?

L’Union européenne a contribué à la publication de ces cartes en signe de soutien aux secteurs culturel et touristique qui traversent, comme tout le pays d’ailleurs, une période de crise. Ces cartes, qui mettent en avant les maisons d’hôtes, les musées et les vignobles, du Nord du pays, jusqu’au Sud, vont permettre aux Libanais et tous les visiteurs qui arrivent au Liban, d’aller à la découverte de la beauté de ce pays qui nous est très cher. Mais surtout, ces cartes permettront de rendre plus visibles les activités locales et entreprises familiales et de contribuer ainsi à revitaliser leur activité économique cet été.

 

C’est également en signe de soutien à vous, l’Agenda Culturel, qui comme beaucoup d’autres organismes culturels, avez bien évidemment été impactés entre autres par la crise économique et les effets de la pandémie. J’espère que ce petit geste vous permettra de poursuivre votre mission.

 

Si vous deviez faire une escapade pour un week-end au Liban, quelle serait votre destination favorite?

La liste est très longue ! Je suis au Liban depuis le mois de septembre dernier, mais l’enchaînement des évènements économiques et politiques, et le confinement provoqué par le virus COVID-19 ne m’ont pas donné l’occasion encore de bien visiter ce merveilleux pays. J’ai participé à quelques randonnées dans le Mont Liban, notamment au Mtein et à Jaj. J’ai visité quelques musées et galeries autour de la capitale. J’aime marcher dans la nature et je voudrais bientôt explorer la vallée de Qadisha. Je compte aussi découvrir certaines villes comme Tyr, Tripoli, Sidon, Byblos et bien sûr aller à la rencontre des villages libanais, le cœur du pays. Je compte sur les cartes que nous venons de lancer ensemble pour me guider !

 

Dans ces temps de grands bouleversements mondiaux, quel est d’après vous le potentiel touristique du Liban de demain?

Ce petit pays a un énorme potentiel touristique, tant naturel que culturel et intellectuel. Il est malheureusement menacé par une crise socio-économique et par une urbanisation rampante qui risquent de transformer ou même d’effacer son patrimoine. Je pense aussi au patrimoine naturel de certains sites magnifiques, qui est menacé.

 

Le confinement nous a permis à tous de prendre du recul, de reconnaitre les ressources entre nos mains, et de réévaluer notre façon de voir le monde. Beaucoup de pays affectés par la pandémie se sont tournés vers le tourisme intérieur, et je sais que beaucoup de Libanais cette année vont faire pareil, soit par choix soit par nécessité. Ces cartes ne sont qu’un petit outil pour découvrir la richesse de ce pays méditerranéen.

 

Quels sont les projets de votre ambassade dans le domaine culturel?

L'Union européenne a toujours soutenu les secteurs artistique, créatif et culturel au Liban. Ce sont des secteurs qui non seulement favorisent l'échange, le dialogue interculturel et la liberté d’expression, mais aussi contribuent à l’activité économique du pays.

 

Au fil des années, nous avons financé de nombreuses initiatives et contribué à des projets d’apprentissage et d’échange entre l’Europe et le Liban, à travers des activités de mobilité, de co-création et de coproduction.

 

Notre plus gros projet est bien sûr le Festival du Cinéma Européen, dont la 26e édition était supposée voir le jour cet automne. En vue des circonstances exceptionnelles que nous vivons, nous étudions actuellement la possibilité d’organiser le festival et espérons vous en informer bientôt. En outre, l’Union européenne a tenu deux éditions du Festival du Théâtre Européen et soutenu le travail d’autres organismes, comme le Musée d'Art Moderne et Contemporain (MACAM) avec lequel nous avons travaillé sur un projet de promotion de graffiti et droits de l’homme, et la compagnie de théâtre Zoukak, sur un projet artistique qui vise à rapprocher différentes communautés libanaises autour d’une réflexion historique, et que nous essayons d’adapter à la situation actuelle en remplaçant les performances par une tournée radio.

 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo