ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Objectif design

04/07/2022|Christiane Tawil, de Milan

C’est dans les allées du Salone del Mobile à Rho ou dans les showrooms en ville que les éditeurs affichent leurs dernières collections 2022. Arrêt (s) sur image  et sur nos coups de cœur 

Exposition La Manufacture

 

Rééditions en série

Les années 70 continuent de fasciner, beaucoup de rééditions des années pop consacrent le retour des couleurs vitaminées et réveillent les intérieurs. On retrouve l’orange, le jaune, le bleu mais c’est surtout le vert qui domine. Sous la direction de Luca Nichetto le cadre merveilleux des salles du XIXe siècle du Museo Poldi Pezzoli devient écarlate avec 50 produits, 17 designers et une seule couleur: Le rouge orangé, vermillon. 

 

Life system, de Roberto Monsani. Acerbis. 

Chez Acerbis, les pièces des grands maîtres sont revisitées par les nouveaux directeurs artistiques Francesco Meda et David Lopez Quincoces pour la collection Remasters: Life, la bibliothèque de Roberto Monsani et le siège Med de Lodovico Acerbis et Giotto Stoppino connaissent une nouvelle vie. À côté, les tables Menhir, des mêmes créateurs en marbre et bois laqué sont de véritables sculptures. Zanotta fête les 50 ans de la série Quaderna signée par  Superstudio, en la mettant au goût du jour. 

La Bambole, Mario Bellini. B&B Italia.

 

B&B Italia ne craint pas de s’attaquer aux icônes du design, le fauteuil La Bambole, dessiné par Mario Bellini en 1972 s’offre un lifting en profondeur. La version 2022 s’inscrit dans la durabilité. Si la forme reste identique en tout point à la version originelle la structure, elle, subit une véritable révolution, elle est entièrement démontable et faite de matériaux recyclables. Et pour mieux célébrer son anniversaire, la Bambole s’offre une robe signée Stella Mc Cartney, dans un revêtement Cole&Son, imprimé de champignons de forêt. 

Loop, India Mahdavi. Gebruder  Thonet Vienna

 

MOS, Gam Fratesi. Gebrüder Thonet Vienna. 

 

India Mahdavi injecte sa touche faite de couleurs chaudes dans l’univers de la maison Gebrüder Thonet Vienna. De cette rencontre naît LOOP, un fauteuil aux jolies courbes qui porte en lui l’ADN de l’historique manufacture. Dans la même maison, Gam Fratesi recouvre ses meubles de rangement, étagères et cabinet MOS, de la coque de paille chère à la marque. 

Klismos, Antonio Citterio. Knoll. 

Antonio Citterio reproduit pour Knoll des schémas classiques. Sa table en marbre sur des pieds d’acier est inspirée par la Tulip de Sarineen. Dans Klismos, une famille de sièges, il propose une combinaison originale de matériaux et de formes dynamiques en corde de coton naturel tissée sur une structure en bois de chêne. 

 

Grand confort 

Standalto, Francesco Binfaré. Edra. 

 

Edra a recours à son maître du confort, Francesco Binfaré pour optimiser encore une fois le canapé Standard. Le Standalto, version 2022, gagne en profondeur et en ampleur. Le secret ? Des années de recherches technologiques pour assurer cet inégalable confort de l’assise flanquée d’un dossier et d’accoudoirs flexibles, réglables par un simple geste de la main grâce à un rembourrage intelligent. 

 

Shaal, Doshi et Lieven. Arper. 

 

Horizonte de Marcio Kogan,studio mk27. Minotti. 

 

Les systèmes d’assises modulaires ont la côte, ils offrent des solutions toujours différentes et personnalisées. Le confort cède la place à la fonctionnalité, l'esthétique privilégie la polyvalence, les matières se combinent et émergent dans des créations uniques chez Gallotti & Radice ou chez Minotti avec les systèmes de sièges Horizonte de Marcio Kogan du studio mk27.Du côté de Living Divani, la famille Rod, conçue par Piero Lissoni en 2012, est revue et corrigée en 2022. Mais aussi du côté de Tachini, avec la réédition de La Mura de Mario Bellini. Entre autres nouveautés les tables basses Dolmen de Noé Duchaufour-Lawrance et Kanji qui côtoient le Moulin et le Trampolino de Monica Förster. Chez Arper, Doshi et Lieven, le duo indo-britannique signe un canapé modulaire qui a l’aspect de gros coussins enveloppants. 

 

Riace, Erwan et Ronan Bourrolec. Magis. 
Also Known As... Stool, AKA, Konstantin Grcic. Magis. 

 

Alpina d'Edward Barber & Jay Osgerby. Magis. 

Chez Magis, les fonctions s’entremêlent : banc ou canapé? Chaise ou tabouret? L’éditeur italien joue de manière inventive sur l’hybridation. Le tabouret AKA de Konstantin Grcic fonctionne aussi bien comme tabouret que comme chaise et trouve son équilibre sur 3 pieds. Also Known As... Stool, AKA met en scène le profond savoir-faire d’ébéniste du designer, avec un élan absolu vers la durabilité. Les frères Bouroullec lancent un drôle de canapé Riace, long et effilé comme une banquette. La nouvelle chaise Alpina d'Edward Barber & Jay Osgerby pour le même éditeur s'inspire du mobilier alpin traditionnel, le duo s’attaque aux archétypes en version durable, fabriquée en bois certifié FSC et en plastique biosourcé. Une ligne qui rappelle une autre chaise Osso chez Mattiazi, en bois massif très sculpturale imaginée par les frères Bouroullec. Au sein de la foire, cette fabrique a choisi de mettre en exergue son magnifique travail artisanal.

La Bell Table, Sebastian Herkner. ClassiCon. 
Le bureau D.847.1 Desk GM de Gio Ponti. Molteni. 

 

En hommage à des pièces intemporelles, toutes les marques rééditent leurs masterpieces: Molteni reproduit les pièces iconiques - dont le bureau D.847.1 Desk

GM de Gio Ponti. Un bijou de modernité et de classicisme. Chez ClassiCon la Bell Table de Sebastian Herkner prend de la hauteur et devient table à manger, une gageure technique quand on sait le piétement en verre soufflé. 

 

Corker, Herzog et de Meuron. ClassiCon. 

 

La table Tobi-Ishi de Barber & Osgerby. B&B Italia. 

 

Herzog et de Meuron dessine pour la manufacture allemande Corker, un tabouret en liège en forme de bouchon. Nouvelle version très graphique pour la table Tobi-Ishi de Barber & Osgerby, chez B&B Italia, avec des rayures noires et blanches inspirées par l’art roman.

 

Archibald 2022, Jean Marie Massaud, Poltrona Frau. 

 

110 ans pour la maison Poltrona Frau, qui entame une nouveau chapitre la True Evolution. Archibald, le fauteuil iconique de Jean-Marie Massaud arbore à l’occasion, un revêtement pixelisé que l’on doit au plasticien Felipe Pantone, en édition limitée. 

 

Square, Johnatan Olivare. Moroso. 
Peeble, Front Design. Moroso

Dans son showroom de la via Pontacio, 8 réaménagé par Patricia Urquiola, Moroso multiple les innovations, Anorak un système de canapés modulaires au rembourrage semblable aux doudounes des Inuits du Groenland, le petit fauteuil carré Square, de Jonathan Olivares, justement nommé pour sa forme géométrique et la trame de son revêtement Kvadrat. Le duo suédois Front propose Pebble Rubble : des sièges qui ressemblent à de grosses pierres lisses recouvertes d'une couche végétale organique

 

Tramonto a New York, Gaetano Pesce. Cassina

 

Vases Sestiere, Patricia Urquiola.  Cassina. 

 

La vie en couleurs 

Profusion de teintes vives chez Cassina, où l’on peine à reconnaître l’univers de la marque via Durini, 16. Un souffle de fantaisie et d’irrévérence signé Patricia Urquiola, directrice artistique de Cassina depuis 2015. La marque accuse un tournant, use et abuse d’associations de couleurs et remet des pièces iconiques au goût du jour. Le système de canapés modulaires Esosoft, marque les débuts d‘une collaboration entre Cassina et Antonio Citterio. Le projet est basé sur l'utilisation d'un exosquelette une structure en aluminium tubulaire qui sert de support à une coque rembourrée sur laquelle sont disposés à volonté des coussins. D’autres designers s’impliquent dans le processus créatif: Mikal Harrsen, Formafantasma, Linde Freya Tangelder, Michael Anastassiades , Rodolfo Dordoni, Patrick Jouin, Afra, Tobia Scarpa. Le paravent Tramonto a New York, du designer Gaetano Pesce est un hommage à la ville américaine. En résine colorée, il traduit toute sa fantaisie. Salut l’artiste!

 

Plush, Zaha Haddid Design. Sawaya & Moroni. 


 

    Dynamik, Mad Architects. Sawaya & Moroni

 

 

Ad Nastra, WilliamSawaya. Sawaya & Moroni.       

Le meilleur, c’est toujours pour la fin. Dans leur nouveau showroom de via Clerici, 1  Sawaya& Moroni, maison d’éditions limitées, flirtent avec les stars-architectes. Le cru 2022 est une collection intitulée Back to the future, elle ne compte que de grosses pointures: William Sawaya laisse sa touche élégante et racée sur sa nouvelle chaise Ad Nastra, Zaha Hadid Design fait le buzz avec le nouveau sofa Plush, à l’allure fantasmagorique qui évoque un monstre marin. Inédit, le canapé a été exécuté selon l’un des dessins d’archives datant de 2007. Futuriste, la chaise Dynamik de MAD Architects est tout droit sortie d’un film de Georges Lucas, elle incarne la célérité, le mouvement et la géométrie fractale.

 

 

Photos: D.R.

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo