ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Les différentes faces d’Elias Elias

30/06/2021|Zeina Saleh Kayali

Déjà, qui est-ce sur la pochette de « face A » ? et pourquoi ce choix ?
Haha ! c’est moi et ma première conquête ! Je me suis beaucoup disputé avec ma sœur pour récupérer cette poupée. J’ai trouvé cette photo assez représentative du côté rock-romantique de cette face. 

 

Quelle est la différence avec « face B » ? 

Face A est plus rock. J’ai écrit et composé les huit chansons dont trois qui sont une critique assez féroce des réseaux sociaux et de notre société actuelle. Elles ont été arrangées à Berlin par l’ami et grand musicien Hassib Dergham puis enregistrées à Beyrouth entre les studios Tunefork et… ma chambre à coucher selon les aléas du confinement de ces derniers mois. Le producteur en était Fadi Tabbal et les musiciens, Camille Cabbabé à la guitare, Salim Naffah à la basse et Anthony Abi Nader à la batterie. 

 

Vous préparez une « Face C » ?

Oui ! Sans doute plus electro et dansante avec un petit hommage à mon amour pour Romy Schneider ! Pour chaque album je recherche un son spécifique et je m’adresse à un producteur différent afin d’atteindre une certaine identité sonore. Pour « face C », j’ai commencé à discuter avec Joy Moughanni des groupes Gizzmo et Pomme Rouge. Excitant !

Vous est-il facile de créer durant ces jours étranges ?

La musique a toujours été pour moi une sorte de thérapie plus qu’un choix de carrière. Écrire, composer, chanter ont sur moi un pouvoir anxiolytique surtout durant cette période insensée par laquelle passe le monde et notre pauvre pays. Parfois je m’imagine comme le groupe qui jouait durant le naufrage du Titanic. J’ai beaucoup de chance d’avoir des amis musiciens, producteurs et réalisateurs qui m’aident à concrétiser ces petits fragments de vie. Merci encore ! 

 

Vous avez récemment été invité à vous produire par l’Institut français ?

En effet, pour la fête de la musique, l’Institut français a sélectionné quelques groupes musicaux afin de les filmer en sessions live en ligne.  J’y ai interprété, deux chansons de « face B » et une troisième - Mon pays je t’écris - que j’avais composée après l’explosion du 4 août. Camille Cabbabé m’a accompagné à la guitare électrique et Cheryl Ghostine à la voix. 

 

Vous vous produisez bientôt en concert ?

Enfin ! Un peu fatigué des [petits] écrans et du virtuel, non !? Je dirai plutôt que c’est un événement, déjà parce que l’on sort de chez soi ! Mais aussi parce que je pourrai enfin présenter ces deux premiers chapitres comme j’en avais envie et avec une bonne sono. Je vais y projeter 6 clips (dont 3 inédits) sur grand écran, faire écouter la « face A » en avant-première au public présent et interpréter les chansons de la « face B » dans un arrangement acoustique. Je serai accompagné de Camille Cabbabé à la guitare, Bernard Najm au piano, et Cheryl Ghostine aux voix. Hâte !

 

 

A savoir

> Elias Elias à Brazzaville le 12 juillet 2021, 7PM
> Sortie de Face A le 21 juillet sur les plateformes numériques.
> Billets concert et précommande de l’album numérique sur IHJOZ
> Précommande de l’album numérique sur Bandcamp 
> Suivez Elias Elias sur :  INSTAGRAM, YOUTUBE, FACEBOOK
 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo