ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Lecture 27 : L’enfant réparé, Grégoire Delacourt

21/09/2022|Gisèle Kayata Eid

C’est un livre sur la souffrance. Pas la douleur physique, mais ce mal intérieur qui nous ronge, chacun dans ce qu’il a de plus fragile. 

A partir d’une grave blessure d’enfant, et dans une confession unique, Delacourt traduit avec ses mots, toujours puissants et percutants (il est publicitaire de profession), à travers le parcours d’un grand écrivain, son mal être profond. L’auteur du best-seller « La liste de mes envies » nous livre ici un récit autobiographique d’une lucidité et d’une transparence exceptionnelles. 

Au-delà de son expérience personnelle, celui qui considère l’écriture comme échappatoire touche à l’universel chez tout un chacun, chez cet être humain résultat de strates qui s’accumulent, se cognent, s’éliminent, se recroquevillent, s’éclatent et font que nous sommes ce que nous sommes : foncièrement malheureux, gais, revanchards ou… dans le déni, ce déni qui dans lequel il a vécu et qui a fait son malheur. 

Un témoignage cru, intense : « Les bêtes blessées… sont dangereuses, elles savent qu’elles peuvent survivre…elles ne savent plus que cela, ne pensent plus qu’à cela. » Et un peu plus loin : « On dévorait les mains qui nous avaient nourris. On retournait sa veste. Survivre réveille la bête, déchaîne toutes les lâchetés. »

Un livre que vous ne lâchez pas, mais qui ne vous lâche pas. Sur lequel vous reviendrez pour lire certaines phrases lapidaires : « La guerre rend également mabouls ceux qui ne la font pas et se taire ceux qui n’ont pas été zigouillés »; mais si véridiques : « Mes doigts cherchaient à retrouver la chair… Ce sexe qui est une vengeance. Parce qu’on est seul. Parce qu’on grelotte. Parce que quelque chose en vous a été détraqué et qu’on vous a laissé cette violence-là. Ce chien de compagnie. » 

Un livre pétri de sensibilité « (Quand son psy) lui demande ce qu’elle voudrait être, elle répond enfin Normale…il lui dit Mais vous l’êtes…. Elle hoche la tête et dit : Non, normale, c’est quand on est aimée », mais surtout écrit avec énormément de talent. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo