ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Lecture 2 : Catherine Cusset : La définition du bonheur, Gallimard, 2021

29/12/2021|Gisèle Kayata Eid

« Il est où le bonheur ? Il est où ? »

 

Je l’avais connue à Montréal, en 2015, lors d’un festival littéraire. Son livre « Confessions d’une radine », paru en 2003, que j’avais lu par hasard, m’avait impressionnée tant par sa perspicacité que par son ton enjoué qui m’avait charmée. Une jeune femme toute simple qui parlait presque avec désinvolture de son talent et de ses ouvrages. Elle se demandait même en commentant son livre si ce n’est pas par radinerie qu’elle écrit, pour « rentabiliser » tout ce qui lui arrive… 

 

Impression d’aisance que l’on retrouve dans ce nouveau roman-fleuve qui brasse deux histoires de femmes que tout sépare. 

Un tour de force que l’auteure d’« Une éducation catholique » effectue en brassant deux destins depuis les années 80 jusqu’à aujourd’hui. Deux parcours différents, deux visions de la vie mais qui, finalement, n’ont de but que la quête du bonheur. Quête qui passe par des méandres, des rebondissements, des flashbacks savamment glissés qui nous accrochent et nous incitent à poursuivre la lecture. 

 

Un roman bien trempé dans l’air du temps de chaque période, reconstituée avec précision à travers des indices d’époque (évènements, musiques, ambiances), qui se déroule avec facilité grâce à des bonds dans le temps et des recoupements avec le présent, sans que cela ne vienne jamais perturber le cours de la fiction. 

 

On appréciera bien sûr la légèreté de ton de Catherine Cusset pour annoncer des catastrophes, son écriture moderne, saccadée, rapide; son talent indéniable de conteuse (traduite en 18 langues), son regard affranchi mais aussi la fluidité de son texte qui décrit deux histoires de femme, il est vrai, mais qui par son intensité pourrait décrire l’éventail des sentiments des femmes dans toutes les étapes de leur vie et quelle que soit leur condition. 

Un roman dense, soutenu, foisonnant, qui nous fait réfléchir aussi. De quoi rebattre nos cartes en ce début de nouvelle année quand il s’agit de rechercher « la définition du bonheur ». 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo