ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

LE 4 AOÛT 2020 APOCALYPSE AU CRÉPUSCULE

02/08/2021|Dounia Mansour Abdelnour

Six heures sept de l’après-midi 

 

 

C’était l’heure du crépuscule 

Une autre journée de canicule 

S’achevait sur le port de Beyrouth 

Ce brûlant mardi du quatre août 

 

Six heures sept de l’après-midi

La bête immonde a surgi

Crachant son feu sur la ville 

Dans un fracas indicible

 

L’implacable faux humaine

A déversé toute sa haine

Sur Beyrouth, suppliciée

Sur Beyrouth, défigurée 

 

Sous les gravats et les décombres 

Les Beyrouthins perdirent la vie 

La ville vécut une hécatombe

À six heures sept de l’après-midi 

 

La trombe de fer et de lames

Emportait deux cent huit âmes 

Et lacérait plus de six milles 

À six heures sept de l’après-midi 

 

Le sang se mêlant aux larmes

Dans la ville, à jamais meurtrie, 

Beyrouth, trahie, rendit l’âme 

À six heures sept de l’après-midi

 

(Photo Agence France Press)

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo