ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

La Fondation Charles Corm ouvre ses portes

31/10/2022|Maureen Dufournet

La Maison Charles Corm ouvre ses portes au public, pour la première fois en 70 ans, à l’occasion du Festival du Livre de Beyrouth 2022. La Fondation Charles Corm accueille, comme premier événement, une exposition autour du bicentenaire de la naissance d’Edmond de Goncourt.

 

La maison de l’écrivain, industriel et humaniste Charles Corm abrite une grande histoire. Charles Corm quitte le Liban en 1912 pour New York afin de se lancer dans les affaires. Il améliore progressivement son anglais en allant voir une dizaine de fois, la même pièce de théâtre. Lors de son voyage, il est frappé par l’essor industriel américain et plus particulièrement par l’entreprise Ford, il va d’ailleurs rencontrer monsieur Ford et le convaincre de lui vendre certaines de ses machines. 

Quelques années plus tard, de retour au Liban, Charles Corm crée la Société Générale Industrielle et Commerciale Charles Corm et Cie. En 1929, il va construire un mini gratte-ciel blanc à la lisière du Beyrouth de l’époque. Tel un phare qui illumine la ville, la tour blanche a longtemps été considérée comme la plus haute structure de la ville. L’immeuble héberge la Ford Motor Company, ainsi que d’autres compagnies industrielles, dont Corm est le représentant pour le Levant. A 40 ans, Charles Corm décide de quitter le monde des affaires pour se consacrer à la littérature, en 1934, le bâtiment devient alors une résidence familiale et le cœur des éditions de la Revue Phénicienne lancée en 1919. 

 

Malgré les changements urbains et les années de guerre, la tour blanche a su garder son cachet authentique et sa décoration style Art-Déco. Elle abrite désormais la Fondation Charles Corm pour redevenir un lieu de rencontres et d’échanges. Cette fondation à but non lucratif a été lancée pour promouvoir et soutenir le patrimoine culturel et naturel du Liban. En s’accordant avec la vision humaniste du poète et entrepreneur Charles Corm, la fondation veut adapter ses activités aux besoins actuels du Liban et anticiper ceux de demain. Elle veut se consacrer au développement en informant, sensibilisant et responsabilisant les individus. Pour cela, la fondation vise à revisiter notre Histoire, défendre notre héritage naturel et s’imposer en tant que lieu d’échange et de partage. 

 

La Maison de Charles Corm a été transformée en espace polyvalent afin d’accueillir des artistes, des chercheurs et des innovateurs. Le bâtiment ainsi que ses jardins ont été pensés pour privilégier le dialogue et les rencontres grâce à des espaces d’exposition, de conférences, de performances, d’ateliers et de projections de films. La fondation dispose également d’un grand fond d’archives rendu accessible au grand public grâce à son incroyable bibliothèque. 

Ces archives mettent en lumière des documents historiques, des lettres de correspondance entre Corm et les intellectuels de son époque ou encore des documents relatifs aux activités de l’agence Ford. La bibliothèque quant à elle, regroupe des romans, poésies, essais, livres d’art ainsi que des revues et journaux d’époque traitant de divers sujets, comme le Pavillon libanais à l’Exposition universelle de New York en 1939, dont Corm a dirigé et financé la conception. 

 

La fondation qui dispose aussi d’une riche collection de peintures souhaite créer un véritable lien entre la dimension historique des archives et des œuvres d’art et le monde d’aujourd’hui. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo