ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

La chatoyante palette chromatique de Leyla Nabbout Wakim à Beit Beirut

02/01/2024|Randa Sadaka

Le jeudi 4 janvier 2024 à 18h se tiendra le vernissage consacrant l’expression picturale de l’artiste au musée Beit Beirut. Le commissariat est conjointement signé par Randa Sadaka, l’auteure du catalogue rétrospectif «Leyla Nabbout Wakim ou l’éclosion d’un délicat langage pictural d’inspiration fauviste» (éd. Dergham) et Kalim Bechara, galeriste. L’exposition se prolongera jusqu’au 9 janvier 2024. 

 

 

Parcours de Leyla Nabbout Wakim

Leyla Nabbout Wakim naît à Beyrouth en 1940. Scolarisée chez les Franciscaines, elle parfait son éducation au centre culturel italien Dante Alighieri où, de 1958 à 1962, son professeur n’est autre que le célèbre peintre, sculpteur et dessinateur Guvder. 

 

Sur tous les fronts créatifs, la jeune femme est formée par le peintre russe Michel Horoche entre 1960 et 1963. Il lui enseigne notamment la technique de détrempe consistant à mélanger des couleurs sous forme de pigments avec l’œuf.

 

Peintre de la nature intéressée par diverses manifestations artistiques, elle s’adonne à l’anatomie florale auprès du professeur Briѐs à l’hôtel Vendôme puis à l’ALUMNI Club de l’AUB à Beyrouth. L’artiste enchaine les expositions individuelles et collectives au Liban. 

 

Épouse de l’architecte Robert Wakim depuis 1967, la plasticienne est encouragée par lui à poursuivre ses expérimentations. Elargissant ses recherches, elle s’applique au batik primitif (peinture sur tissus) issu de la méthode indonésienne du tjanting, élément majeur de cette technique de dessin raffiné. En 1990, elle emménage au Maroc durant huit ans et expose régulièrement dans son pays natal. 

 

Ses œuvres évoluent d’une période stylistique néoclassique à fauviste. Les œuvres de Leyla Nabbout Wakim figurent dans la collection du Ministère de la Culture au Liban. Ses toiles dissèquent notamment l’anatomie botanique dans un amour de la structure simplifiée rendant hommage à notre terre de couleurs.

 

 

Exposition

- Un travail séquentiel 

La première période de l’artiste croque la nature dans une approche néoclassique. Ses vues s’étendent de 1963 à 1967. À partir de 1968 et jusqu’en 1973, Leyla Nabbout Wakim livre des productions au couteau dévoilant des thèmes variés tels que des silhouettes, des marines et des arbres. Dès 1992 et jusqu’en 2022, le fauvisme régit sa création. Des abstractions fantaisistes hautement texturées assument une certaine originalité, comme une synthèse de ses émotions ainsi que de ses expériences- semblables à un carnet de voyage-. Le résultat se distingue par l’emploi d’une palette vigoureuse.

 

- L’obsession de l’huile

La peinture de l’exigence se révèle en de fines couches colorées tamisant la lumière. Saisissant la force de la nature in situ ; la beauté de l’environnement est captée sur le moment avec une touche intimiste intrinsèquement lié au médium conférant au geste de la matière et ce, dans un rapport d’excellence.

 

- La tempera- batik primitif

Il s’agit d’un procédé de peinture à la détrempe dans lequel le liant est une émulsion contenant des substances aqueuses et huileuses, telles que l’œuf. Au XXème siècle, Diego Rivera, Frida Kahlo et Jackson Pollock utilisent notamment la technique. Les toiles offrent une peinture fluide, transparente. Le geste de Leyla Nabbout Wakim est nerveux et ramassé, inspiré par la vie saccadée de son pays. 

 

- La passion du bois

L’artiste cherche un support naturel, elle peint sur la toile de jute à la manière de grands peintres en leur temps. Elle sublime aussi le bois, qui a une histoire, en jouant avec la matière et en soulignant ses petites marques d’usure, ses veines et son relief. Passionnée par ce qui l’entoure, Leyla Nabbout Wakim s’inspire de la magnifique flore du Liban pour ses créations à l’huile. 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo