ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

IMPRESSIONS : De l’amour, pour une nouvelle année sur Gaia

03/01/2023|Dounia Mansour Abdelnour

Le temps a deux visages, deux dimensions, la longueur est au rythme du soleil, l’épaisseur est au rythme des passions. Omar Khayam

 

Une nouvelle année sur Gaia, la belle planète. Un nouveau cycle. Une révolution de plus de la Terre autour de son étoile le Soleil. Un tour complet de 365 jours 5 heures et des poussières. Apprécier le bonheur d’être toujours vivant, d’aimer, de respirer, voir, sentir, goûter, toucher, entendre. Admirer un ciel bleu, la neige sur les monts dont on sait d’avance qu’elle fondra tôt ou tard et qu’elle disparaîtra sous la chaleur du soleil. Contempler la mer, omniprésente, rassurante, qui fait partie intrinsèque de notre paysage. Cette Méditerranée qui nous manque tellement dès qu’on s’en éloigne et que l’on retrouve avec un élan et un enthousiasme toujours renouvelés. Écouter de la musique, regarder un enfant qui dort, accueillir un ami, consoler un malade, cultiver et chanter sa joie, partager sa pitance avec les démunis, choyer un animal.

 

Une nouvelle année. C’est la perpétuelle renaissance, l’éternel retour des saisons, hiver, printemps, été, automne, ponctuées de solstices et d’équinoxes, périodes des pluies, des semailles, des vendanges, des vacances scolaires et solaires, de la belle saison. 

 

Une nouvelle année. Celle des espérances réalisées, de la fin de la souffrance, des vœux exaucés, des miracles, oui, des miracles, le mot le plus beau de la langue française, ce mot qui tue les maux et porte en lui le bonheur retrouvé, le désespoir éteint, l’extraordinaire, le merveilleux hasard inespéré. 

 

Une nouvelle année. Rêver de la fin de la faim et des guerres sur Gaia. Prendre le temps de comprendre, de se transformer, d’aimer exagérément. Garder notre âme d’enfant malgré les rides. Nous émerveiller encore et toujours. Ces années qui s’écoulent nous apprennent que le temps est plus fort que tout, il est vrai ici-bas. Cependant ce n’est pas le temps qui passe, las, las, c’est nous qui passons à travers les mailles du temps immuable, et vivre nous apprend que l’attribut de l’amour est d’être plus fort, plus puissant que l’espace et le temps. L’amour a le pouvoir de les transcender, de se jouer d’eux. Il n’a ni âge, ni temps, ni limite. Ce lien intemporel indéfectible entre les humains est le plus beau cadeau de la vie pour l’Homme. Sachons le préserver, le garder vivant et par-dessus tout, le vivre.

 

Bonne Année 2023. 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo