ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Hommage à Michel Harmouch

05/10/2022|Maureen Dufournet

L’équilibre entre les espaces, la luminosité, la diversité des motifs et des couleurs offre une harmonie complète dans les tableaux de Michel Harmouch, bien caractéristique de sa singularité. Si aujourd’hui il est connu pour ses nombreuses œuvres picturales il n’a pas commencé sa carrière comme tel. 

 

Architecte d’intérieur de carrière et artiste révélé avec son départ en retraite, Michel Harmouch entreprend initialement des études de droit à Beyrouth. Ne parvenant pas à s’adapter à l’austérité de cet univers juridique, il décide d’abandonner pour s’inscrire à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Décrochant son diplôme, il devient le premier Libanais à sortir de cette école prestigieuse. 

 

Pendant ses études à Paris, il découvre les différents aspects de l’art. Passant de Picasso à Matisse, sans oublier César et George Mathieu, il s’approprie le milieu artistique et développe son talent. Malgré son fameux « regard » sur la beauté des choses, il ne poursuit pas sa carrière dans la peinture mais se spécialise dans la branche « meuble ». Il va y rencontrer sa femme, Jacqueline Dubie, qui s’exerce au trompe-l’œil, à la peinture sur meuble et à la restauration. Leur couple formera un duo artistique complémentaire jusqu’à la fin de leur vie. 

 

Dans les années 1950, il décide de revenir au Liban, afin de débuter des études d’architecte d’intérieur. Développant progressivement son art, composé d’un mélange de raffinement et de sobriété, d’harmonie de motifs et de tonalités, il prend doucement le rôle d’icône artistique dans la région. 

 

 

Après de nombreuses années à concevoir des intérieurs fonctionnels, esthétiques et confortables en jouant avec les volumes, la lumière, le mobilier et les matériaux, il prend sa retraite et laisse de côté l’architecture. Michel Harmouch décide de se consacrer pleinement à la peinture, il réinvente alors son utilisation de la matière, du tissu, des ornements décoratifs pour les intégrer dans ses œuvres. Petit à petit il se libère et se dévoue à la représentation paysagère. Ses œuvres décrivent sa joie de vivre à travers d’allègres figurations nimbées d’un symbolisme contemporain et stylisé sur les thèmes des prairies, des bosquets, des jardins et des fleurs. 

 

Approfondissant son style, Michel Harmouch place l’arbre au centre de ses expressions. Un symbole de vie qu’il explore en jouant sur les tonalités douces ou plus opaques, qui représente le changement de saison et la beauté des paysages. Son art fait référence à son credo, une vitalité apaisée traverse ses tableaux faisant écho à la vie d’hédoniste qu’il aimait mener. Passionné, sincère et au service du beau, il recherche l’étincelle dans le regard de son public. 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Michel Harmouche posant, en 2017, devant l’une de ses toiles sur le thème de l’arbre. Photo d’archives Michel Sayegh/L’OLJ
thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo