ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Comment se porte la recherche franco-libanaise ?

15/12/2021|Jorge Ballif

Arrivé sur place à 9h pour écouter les mots de Madame Anne Grillo (Ambassadrice de France au Liban), Monsieur Mouïn Hamzé (Secrétaire général du Conseil National de la Recherche Scientifique) et Monsieur Abbas Halabi (Ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur du Liban), la journée promet d’être longue et passionnante. Elle s’articule autour de trois tables rondes, chacune ayant pour thème un enjeu majeur des relations franco-libanaises, trois sessions de pitch et une exposition photographique. La table ronde dédiée aux 100 ans de coopération franco-libanaise dans l’archéologie, animée par l’Ifpo, insiste sur le caractère systémique et institutionnel que revêtent les grands domaines de l’archéologie franco-libanaise, marquant ainsi durablement les écoles d’archéologie des deux pays : rôle précurseur des pères jésuites (Jalabert, Poidebard, Bourquenoud…), fouilles et chantiers prestigieux ayant marqué l’archéologie levantine (Byblos, Baalbek, Tripoli…), le projet Cèdre… nombreux sont les marqueurs d’une collaboration franco-libanaise ancienne et fructueuse. Comme pour illustrer ces propos, la fin de la table ronde a laissé place à l’exposition photo « Sites et monuments du Liban » en partenariat avec L’USJ. La Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph a mis à disposition de nombreuses images d’époque, certaines exposant des sites aujourd’hui disparus, permettant ainsi de redécouvrir la richesse patrimoniale du Liban. 

 

Mais c’est moins du passé que de l’avenir dont il s’agit en réalité. Si l’archéologie et la culture sont des pierres angulaires du partenariat franco-libanais, la santé et l’innovation sont des thématiques vouées à occuper une place de plus en plus importante dans le futur des rapports bilatéraux entre les deux pays. Justement, La deuxième table ronde « une seule santé, risques sanitaires, défis et recherches au Liban » se faisait la porte-parole d’une approche de la santé plus inclusive, qui intègre à la fois la santé humaine mais aussi animale et végétale, pour répondre aux risques pathologiques d’un monde globalisé. Y ont été exposés les résultats de nombreuses études menées entre 1999 et 2017 sur le territoire libanais, des résultats qui pourraient permettre aux autorités concernées (sanitaires, agro-alimentaires…) de prendre des mesures efficaces en matière de santé publique et de pollution environnementale. Certains des chiffres avancés peuvent faire pâlir : dans les rivières Hasbani et Nahr Ibrahim ainsi que dans le lac Qaraoun, certains POPs (Polluants Organiques Persistants) dont le PCB52, normalement interdit à la vente mais encore utilisé dans l’agriculture libanaise car moins cher et très efficace, ont été détectés en quantité dépassant des dizaines de fois les limites admises. Ces agents polluants peuvent avoir à long terme des effets très néfastes sur la santé humaine et sur l’environnement, notamment via l’empoisonnement progressifs des terres arables. Enfin une troisième table ronde dédiée au rôle de la recherche technologique en temps de crise est venue mettre en exergue la place que doit tenir l’innovation dans le futur du Liban : quelle place pour le high-tech ? la low-tech (ensemble de technologies et de logiques visant la durabilité forte, la résilience collective et la transformation culturelle par la transformation du savoir) ? La science participative ? Le progrès est-il toujours un concept pertinent pour aborder la question de la l’innovation scientifique ? Ce qui est certain, c’est qu’un projet scientifique d’envergure ne peut pas exister sans prendre en compte les dimensions sociales et écologiques. La France et le Liban en sont bien conscients, et leur partenariat ne peut dorénavant qu’aller dans ce sens. 

 

 

 

 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo