Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

La Galerie Nadine Fayad s’installe à Beyrouth

Art

RENCONTRE
11/02/2021

Après 20 ans passés en Arabie Saoudite où elle a géré sa galerie d'art consacrée à la peinture et la sculpture figuratives modernes et contemporaines, Nadine Fayad revient au Liban. Elle inaugurera bientôt son nouvel espace à Tabaris, Beyrouth. Rencontre avec la galeriste. 

Pourquoi être rentrée au Liban en ces moments troubles ?

Je suis une amatrice d'art et une collectionneuse passionnée par la peinture et la sculpture figurative et abstraite contemporaine, mais je suis aussi très attachée à mon pays. Ayant vécu à l'étranger pendant de nombreuses années, j'ai senti qu'il était temps de rentrer et de réaliser mon rêve, ma vision, d'être l'un des contributeurs de la scène artistique et culturelle, et de prêter main-forte d'une certaine manière à l'essor de notre nation.

 

Comment positionnez-vous votre galerie ?

Nadine Fayad Art Gallery est une galerie qui cherche à sensibiliser son public à la créativité et à l'appréciation des arts et de la culture. Notre mission est aussi d’accompagner les artistes et les aider à évoluer dans leur carrière. En d'autres termes, nous cherchons à offrir de la créativité aux personnes qui en sont avides, tout en soutenant et accompagnant nos artistes. 

 

Combien d’artistes représentez-vous et de quelle nationalité ?

Je représente exclusivement l'artiste Libanais Dr Raouf Rifai. 

 

A votre avis comment la scène culturelle libanaise va-t-elle relever les défis de ces maintes crises ?

La scène artistique et culturelle libanaise a été fortement endommagée par la pandémie du Covid-19, l'explosion de Beyrouth, et tout cela a pèse lourdement dans l'esprit des gens, notamment après la crise financière et économique actuelle qui est vraiment paralysante. Néanmoins, nous savons que le Liban se relèvera comme il le fait toujours. Nous sommes ici avec d'autres personnes qui croient dans leur pays et qui travaillent pour garder vivante la scène artistique et culturelle dans l'espoir d'un meilleur avenir. 

 

Quel avenir pour les galeries après le covid -19 ?

Je crois que beaucoup de galeries souffrent et souffriront davantage quand la pandémie sera terminée, à moins qu'elles ne fassent un changement vers le numérique. Les galeries devraient se réinventer pour échapper à l'obsolescence. De plus, nous constatons une tendance où les artistes attirent directement leurs abonnés sur les réseaux sociaux et développent leurs noms et carrière indépendamment des galeries. Le luxe est une création de valeur extrême et le marché de l'art ne fait pas exception ; si une galerie ou un artiste ne suscite pas curiosité et enthousiasme ils n’auront aucun impact et aucune valeur auprès des amateurs d’arts.

Articles Similaires

Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)