Fil Info
10ème édition du « Choix Goncourt de l’Orient » : Le prix est décerné à « S’adapter » de Clara Dupond-Monod
Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Jean-Pierre Schmitt enfin au Liban !

Musique

MUSIQUE
03/01/2022|Zeina Saleh Kayali

Chef d’orchestre français ayant étudié avec Jean Fournet, l’un des derniers grands représentants de l’école française de direction d’orchestre, Jean-Pierre Schmitt donne un concert au Liban le 8 janvier 2022 et raconte à l’Agenda Culturel dans quelles circonstances s’est organisé cet événement. 

Vous vivez aux Etats-Unis ?

Oui à New-York. J’y suis parti pour un an en 1988 et j’y suis toujours ! J’ai commencé par y fonder une école The French American School of Music à Carnegie hall, qui comptait en plus des cours, un orchestre de chambre. Elle a dû malheureusement fermer en 2008, n’ayant pas survécu au crash. 

 

Qu’avez-vous fait alors ?

J’ai Fondé The Classical Saxophone Project afin de promouvoir la musique pour saxophone qui ne soit pas jazz ou populaire. Il existe tout un répertoire pour cet instrument qui dès le milieu du 19e siècle a commencé à intéresser des compositeurs tel Debussy. Ce répertoire est resté méconnu et ce projet vise à lui donner plus de visibilité. Il existe des pièces qui sont des petits chefs d’œuvres, contemporaines ou plus anciennes. 

 

Vous encouragez également les compositeurs vivants à écrire pour le saxophone ? 

Oui et nous avons déjà donné plus d’une dizaine de créations. Soit nous passons commande aux compositeurs, ou bien et cela arrive de plus en plus fréquemment, eux-mêmes nous contactent. C’est un mouvement qui se développe et qui consiste à faire connaître cet instrument dans tout son spectre.

 

Et que vient faire le Liban dans tout cela ? 

C’est l’histoire d’une rencontre avec un jeune libanais très brillant, vivant aux Etats-Unis et travaillant dans la recherche médicale. Nous avons parlé du Liban et les choses en sont restées là. Mais en tant que Français, le Liban a toujours une place dans notre cœur et au même moment, une de mes amies Française ayant vécu au Liban, me dit « Pourquoi tu ne ferais pas un concert pour le Liban ? » 

 

Cela vous a poussé à vouloir découvrir le répertoire de musique classique libanaise ?

Je voulais absolument faire quelque chose sur la musique du Liban. J’ai été sur internet, j’ai contacté le compositeur Naji Hakim au hasard et nous sommes devenus amis. Il m’a mis en contact avec le violoniste Mario Rahi et les choses se sont faites avec positivité et optimisme. 

 

Vous aimeriez une collaboration suivie avec le Liban ?

Certainement. Avec la video de ce concert, je pourrai démarcher plus facilement des partenaires à New-York et peut-être revenir avec un véritable projet de collaboration. Quelque chose de plus grand pourrait naître. 

 

Quel est le programme du concert ?

Comme il s’agit d’une formation de chambre nous avons choisi le Divertimento de Mozart en ré majeur et le Concerto pour violon de Bach, dont Mario Rahi sera le soliste. 

 

Vous avez également au programme une création mondiale de Naji Hakim ? 

En effet, un magnifique concerto pour saxophone, Crux fidelis œuvre qu’il a conçue en deux mouvements et où il utilise comme thème un plain-chant du Moyen-Age. Le premier mouvement est lent et intérieur (la passion du Christ), le deuxième mouvement est un rondo plus joyeux (la joie de la résurrection). Œuvre spirituelle où l’humour ne manque pas, et c’est ce qui m’a plu ! Le soliste en est Javier Oviedo, remarquable saxophoniste d’origine mexicaine que j’ai hâte de faire découvrir au public libanais ! 

 

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)