Fil Info
10ème édition du « Choix Goncourt de l’Orient » : Le prix est décerné à « S’adapter » de Clara Dupond-Monod
Home Top (1440 x 150px)

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Bestiaire musical

Musique

MUSIQUE
04/05/2020|Zeina Saleh Kayali

Les animaux sont un infinie source d'inspiration pour les compositeurs. D'ailleurs ne dit-on pas que la toute première musique qui a bercé l'homme préhistorique est le chant des oiseaux ? En musique, les animaux peuvent être évoqués de différentes façons : cri retranscrit dans la pièce musicale (Le coucou de Daquin), démarche suggérée par un rythme (le Dromadaire de Francis Poulenc), rapidité ou souplesse évoquées par la vitesse et la virtuosité des instruments (le chant du bourdon de Rimsky-Korsakov)... L’animal peut aussi être le sujet de l’histoire racontée en musique, ou du moins l’un des personnages importants (Pierre et le loup de Serge Prokofiev). Faisons donc ensemble un petit tour d'horizon des plus célèbres bestiaires musicaux.

 

1- Louis-Claude Daquin (1694-1772) Le coucou

Claveciniste et organiste, Daquin fut un enfant prodige présenté à la cour de Louis XIV à l'âge de six ans et préféré à Jean-Philippe Rameau comme organiste titulaire. Le Coucou est une pièce extrêmement populaire que de nombreux pianistes jouent comme bis à la fin d'un récital, et où l'on distingue très nettement le cri de l'oiseau. Pour la petite histoire, Le Coucou fut le premier morceau que le pianiste Abdel Rahman El Bacha joua, à l'âge de huit ans, dans une audition publique !

 

2- Giacomo Rossini (1792-1868) Duo des chats

Comme Beethoven, Rossini est "à cheval" sur les périodes romantique et classique. On le connaît surtout pour ses opéras et sa petite messe solennelle (dont il disait, "on m'a commandé de la musique sacrée et j'ai fait de la sacrée musique"!). Pour certains musicologues, le duo des chats n'a pas été écrit en tant que tel par Rossini, mais il est une compilation extraite de son opéra Otello. Personnellement je le trouve un peu vulgaire, mais il ne pouvait pas ne pas figurer dans un bestiaire musical ! 

 

3- Robert Schumann (1810-1856) L’Oiseau prophète

Incarnation absolue du héros romantique qui essaye de se suicider par amour, Schumann disait à ses élèves que l'inspiration lui venait pendant ses longues promenades dans la forêt. L'Oiseau prophète est extrait d'une de ses célèbres recueils pour piano, Scènes de la forêt. 

 

4- Richard Wagner (1813-1883) Siegfried tue le dragon

Dans l'acte II de Siegfried (troisième volet de la Tétralogie de Richard Wagner), le jeune héros affronte Fafner transformé en dragon et le tue. Quand le sang du dragon terrassé coule sur sa main et le brûle, Siegfried en léchant le sang sur sa main, soudain, comprend le langage des oiseaux.... Impossible de vous raconter la Tétralogie

en quelques lignes mais sachez qu'elle est digne des plus grands romans fantastiques. La personnalité envahissante et autocratique de Wagner, sa relation ambiguë avec Louis II roi de Bavière, ses amours scandaleuses, son ambition démesurée et l'abnégation de son épouse Cosima qui a maintenu son œuvre fondatrice du Festival de Bayreuth, contribuent à faire vivre la légende de ce compositeur de génie dont la vie et l'œuvre se confondent. 

 

5- Camille Saint-Saens (1835-1921) Le Carnaval des animaux (L'Aquarium)

Le plus oriental des compositeurs français (on lui doit toute une série d’œuvres dites "orientalistes"), n'était pas très fier du Carnaval des animaux, suite musicale de quatorze pièces pour orchestre, qu'il considérait comme une aimable farce et ne voulait pas faire jouer en public (elle était destinée à ses amis). C'est pourtant cette œuvre qui a fait sa renommée mondiale ! L'Aquarium, septième pièce de la suite, est un thème tournoyant et scintillant, évoquant le monde sous-marin, avec des notes égrenées à l'harmonica de verres et associées à des arpèges descendants de piano. Cette pièce a connu la gloire depuis qu'elle est devenue le "jingle" du festival du cinéma de Cannes et si vous prêtez bien l'oreille vous verrez et entendrez les stars parader sur le tapis rouge au son de l'Aquarium. 

6- Serge Prokofiev (1891-1953) Pierre et le loup (le chat et l'oiseau)

Toute sa vie Serge Prokofiev a été tourmenté par le régime bolchévique. Tantôt encensé tantôt conspué, il a vécu dans la terreur d'être déporté en Sibérie. Ce système de douche écossaise était très prisé par Staline pour déstabiliser les artistes et les faire vivre dans l'angoisse permanente. Par un incroyable coup du sort, Prokofiev et Staline meurent le même jour! (le 5 mars 1953). L'enterrement de l'un comme de l'autre a lieu à la même heure à Moscou. Et tandis que le cercueil du "petit père des peuples" est suivi par des centaines de milliers de moscovites, celui de l'immense compositeur est suivi uniquement par sa stricte famille et... Dimitri Chostakovitch, lui aussi victime des exactions du régime. Pierre et le loup est un conte musical très prisé des jeunes enfants où chaque instrument est attribué à un animal. Je vous ai choisi le chat, incarné par la clarinette avec un tout petit extrait de l'oiseau représenté par la flûte. 

 

7- Francis Poulenc (1899-1963) Le Bestiaire (le Dromadaire)

Œuvre de jeunesse de Poulenc, (1919), le Bestiaire ou Cortège d'Orphée est un cycle de mélodies courtes sur des poèmes de Guillaume Apollinaire. C'est juste après la création du Bestiaire que va se constituer le "groupe des six" six compositeurs français (dont Poulenc) qui se nomment ainsi en hommage au "groupe des cinq"

russes. Leur ambition est de se débarrasser du romantisme (et notamment du wagnérisme) mais aussi de prendre leurs distances avec l’impressionnisme de Debussy et Ravel. Je vous ai choisi le Dromadaire dont la démarche chaloupée est très significative !

 

8- Les Aristochats

Comme le veut l'usage de cette rubrique, nous terminons par une pièce légère et pas du tout classique ! Je vous ai choisi Everybody wants to be a cat, chanson écrite par Al Rinker (1907-1982) compositeur américain qui a connu son heure de gloire dans les années 1930. Cette chanson fait partie de la mythique musique du film de Disney Les Aristochats, qui a bercé l'enfance de plusieurs générations.

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)