ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Création mondiale du Concerto symphonique de Bechara El Khoury à Paris

20/04/2024|Zeina Saleh Kayali

C’est un événement musical majeur qui s’est tenu à l’auditorium de Radio France à Paris hier jeudi 18 avril. Le Concerto symphonique, le Mont Hermon La Montagne sacrée, œuvre du compositeur Bechara El Khoury y a été créé par l’Orchestre national de France sous la direction du chef d’orchestre vénézuélien Rafael Payare. Le concert a été retransmis en direct sur les ondes de France musique.

 

Un Concerto symphonique est une œuvre qui se situe entre le concerto et la symphonie. Les instruments prennent la parole à tour de rôle et sont tous virtuoses. L’orchestre est composé de 105 musiciens, c’est donc un orchestre symphonique élargi, la moyenne habituelle étant de 90 musiciens. 

 

D’une durée de 25 minutes, cette pièce d’inspiration biblique est qualifiée de « spirituelle » par le compositeur. Elle se déroule en trois mouvements raconte l’histoire du Mont Hermon.

 

Le premier mouvement représente la genèse et s’intitule : Temps prébibliques, la bataille entre Teschub dieu du Tonnerre et de l’orage et Ullikimi le monstre marin, La victoire de Teschub. Le langage musical en est très agité avec un rôle prépondérant et extrêmement virtuose donné aux cors. D’ailleurs les six cornistes, héros belliqueux de cette première partie, ont accusé le compositeur de maltraitance !

 

Le deuxième mouvement est plus doux, il s’intitule : Elias, Moïse et Yeshoua sur la montagne sacrée, contemplant la terre promise. Le langage musical en est émouvant avec des envolées très techniques pour les clarinettes et les flûtes.

 

Le troisième mouvement commence de manière très symphonique et orchestrale, puis devient rapide et virtuose. Les cors sont encore très présents mais également les violons et les trompettes qui sont extrêmement sollicités. Il s’intitule :  La Transfiguration de Jésus sur le Mont Hermon, la Montagne sacrée. Le final est très doux et très calme avec un solo de violon qui sera joué par Sara Nemtanu, premier violon solo de l’orchestre.

 

Né à Beyrouth en 1957, Bechara El Khoury s’est installé en France en 1979 où il a été accueilli et reconnu comme l’un des grands compositeurs de son temps, ce dont il est très reconnaissant. Ces derniers mois sa musique a été mise à l’honneur dans son pays d’adoption et programmée dans différents concerts. En novembre 2023, son quatuor à cordes Images, La Nuit a été magistralement interprété en l’église Notre Dame du Liban à Paris par le quatuor Sedecim dans le cadre du festival Musicales du Liban, en décembre 2023, s’est tenue la création mondiale de son Concerto pour cor Grand poème alpestre nach Garmisch (hommage à Richard Strauss) par l’Orchestre national de Lyon avec en soliste Guillaume Tetu, en février 2024, programmation de sa 4e sérénade pour orchestre à cordes Horizon, par l’Orchestre national d’Ile de France et maintenant cette œuvre qui également un hommage à Richard Strauss.

 

Après le Concerto symphonique de Bechara El Khoury, le concert se poursuit avec le Concerto pour violon n° 5 de Mozart et le violoniste canadien James Ehnes en soliste, puis pour clôturer, Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, qui est un clin d’œil car les programmateurs de Radio France connaissent l’amour immodéré de Bechara pour Richard Strauss et cette œuvre en particulier.

 

Dans les mois à venir, la musique pour piano de Bechara El Khoury sera programmée en Italie et parmi ses projets symphonique, Noir sur l’Horizon, une œuvre dédiée aux victimes de l’explosion du 4 août, qui sera créée à la Philharmonie de Paris par l’Orchestre Pasdeloup et le violoniste Arnaud Nuvolone en soliste, le samedi 25 janvier 2025.

 


thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo