Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Images et Imaginaire(s) de la ville. Le cas de Beyrouth

Conférence

EVENTSEVENTS IN LEBANON
11/06/2021 à 09:00

    En ligne : 


    https://forms.gle/whKeEU8ZSH3b5GDU8


    9.00 - 9.30 Introduction du projet Régénération, réconciliation, réinvention : Beyrouth à l’épreuve des risques
    9.30 - 10.45 "Table Ronde 1 : Questionner l'expérience urbaine de la ville de Beyrouth et ses alentours à l'épreuve du politique et de(s) identité(s) citoyenne(s)."
    10.45 – 11.00 Pause
    11.00 - 12.15 Table Ronde 2 : Questionner l'expérience urbaine de la ville de Beyrouth et ses alentours à l'épreuve de la narrativité.
    12.15 - 12.45 Pause
    12.45 - 14.00 "Table ronde 3 : Questionner l'expérience urbaine de la ville de Beyrouth et ses alentours à l'épreuve des médiations numériques."
    14.00 - 14.15 Mot de clôture et lancement des prochaines séances du cycle
     

    Le département d’architecture de l’École d’Architecture et de Design de l’USEK, le LIFAM Montpellier, France, le CRH-LAVUE Paris, France et le GERPHAU Paris, France ont le plaisir de vous annoncer la première séance du cycle intitulé : Régénération, réconciliation, réinvention : Beyrouth à l’épreuve des risques.

    La stratification urbaine qu’a connue Beyrouth à travers son histoire complexe, et les mutations brutales qu’ont subi le paysage urbain, ainsi que les formes architecturales et le tissu social ont généré une multitude d’images de la ville qui se confrontent encore actuellement. Nous retrouvons, entre autres, une Beyrouth contée par des habitants témoins des âges prospères d'une ville vivante, active, ou une Beyrouth portant les stigmates d’une nouvelle cartographie imposée par les violences d’une guerre civile ou encore une Beyrouth aseptisée, promue par des bailleurs privés. Face à ces identités conflictuelles, et à une privatisation progressive, due à une politique d'état conciliante, les espaces de la ville ont davantage de mal à accueillir un débat politique (au sens large du terme) libre et accessible à tous. Ce désenchantement de la ville face à des espaces devenus pour certains utilitaires, ou pour d’autres porteurs d’images (politicoreligieuses) qui leur sont imposés, inhibe les espaces de frictions, de rencontres, de sociabilités, de déambulation. Comment ces identités affichant des composantes géographiques fortes, contribuent-elles à la construction symbolique des espaces et à leurs représentations sensibles ? Comment se manifestent ces imaginaires politiques et sociaux dans les spatialités de la ville et quelles sont les pratiques urbaines qui en découlent ? Une réappropriation collective des espaces de la ville, comme initiée lors des mouvements de protestations, peut-elle permettre d’envisager la ville autrement, de fusionner ces imaginaires pour provoquer la rencontre, les rassemblements et la création de nouveaux récits pour et dans la ville ? Comment pouvons-nous envisager la Beyrouth de demain, surtout après les événements du 4 août ?

    Lieu

    Online

    Adresse

    -

    PRIX

    gratuit

    Event side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
    Event side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)

    événements Similaires