ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Retrouvez vos yeux d’enfant à travers l'Art de Daniel Nunez

26/04/2024|Gabrielle Dib

L'exposition « Un Lieu d’Espoir » à la galerie Août de Beyrouth, en collaboration avec la galerie espagnole, Yusto/Giner de Marbella, crée un pont artistique entre l'Espagne et le Liban. L'artiste Daniel Nunez, originaire de Madrid, apporte un souffle de fraîcheur avec son travail en laissant libre cours à son enfant intérieur pour créer des œuvres qui brisent les conventions de la peinture traditionnelle.

 

L’artiste n’était pas présent au Liban, c’est le galeriste Zeid Al Amine qui me fait découvrir cette exposition.

 

Dès que l'on passe le pas de la porte de la galerie, l’explosion de couleurs vibrantes sur les toiles de Daniel attirent notre œil immédiatement. Dans une récente interview avec Elemmental, un média indépendant espagnol, Daniel explique que « la couleur a le pouvoir de communiquer les propres expériences de l'artiste, de sorte que ce sentiment est transféré de l'artiste au spectateur par l'intermédiaire de l’œuvre ». Ce choix de couleurs n’est pas juste un médium, mais semble être porteur d’un message pour l’artiste. À travers celles-ci, Daniel capture l’essence d’une énergie puissante et enfantine.



Il y partage également son processus créatif : « Je peins à partir du subconscient et je n'exerce pas de contrôle sur mon travail, je peins et j'en fais ensuite une lecture ». Cette approche spontanée se reflète dans cette exposition mais aussi dans ces choix de sujets. L’artiste expliquant que « nous vivons bombardés d'informations, de consommation et de beaucoup de bruit, je pense qu'il est important de s'arrêter et d'apprécier les petites choses, de se concentrer sur le moment présent car en fin de compte, c'est tout ce que nous avons. Tous ces objets et éléments nous accompagnent dans notre vie quotidienne, ils font partie de nous, de notre identité ». Des objets du quotidien alors, qu’il retranscrit selon sa vision artistique.

 

On y retrouve également le monde animal, des crocodiles ou des chiens. Ces sujets sont les premiers sujets que les enfants dessinent à l’âge où ils prennent une feuille et des crayons. Quel enfant n’a jamais dessiné un crocodile ? Animal synonyme de peur et de mystère pour chaque enfant qui découvre son existence. Les choix de l’artiste s'accordent avec ceux de son enfant intérieur et opèrent un dialogue où la réalité se mêle à l’imagination.


Cet accrochage profondément autobiographique, relate les pensées de l’artiste sur son quotidien et ses moments personnels. Mais ces thèmes sont universels, invitant le public à plonger dans leur propre monde intérieur. Daniel réveille l'enfant insouciant qui sommeille en chacun de nous, rappelant l'importance de conserver cette sensibilité dans un monde d’adulte souvent marqué par la routine et la monotonie.

 

Pour Zeid, passionné par le travail de Daniel, chaque œuvre est un reflet de l'âme de l'artiste. « Sa peinture est à son image », déclare-t-il, soulignant ainsi l'authenticité et la profondeur émotionnelle de chaque création.



« L'art est une forme universelle de communication et d'expression, capable de transcender les barrières », affirme Daniel Nunez. « C'est un langage en soi qui nous relie et nous unit. »

 

« Un Lieu d’Espoir » offre donc bien plus qu'une exposition artistique. C'est une invitation à retrouver notre capacité à contempler le monde avec des yeux d'enfants, célébrant l'innocence, l'imagination et l'espoir caractéristique de l’art de Daniel Nunez.

 

Crédits photos : Zeid Al Amine


Pour en savoir plus, cliquez ici



thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo