ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

thumbnail-0

Retour

Partager sur

single_article

Les réserves naturelles du Liban – 3

10/06/2024|Jocelyne Dagher Hayek

Dans ses dimensions restreintes, le Liban a trop d’originalité, trop de vie, trop de

couleur pour qu’on ait le droit de le dédaigner. C’est un monde en miniature ; mais un monde complet.

Gabriel Charmes (Journaliste 1850-1886)



La réserve de Karm Chbat (Akkar) -1995

En bordure de la forêt de Qammoua, considérée comme l’une des plus belles forêts du monde, se trouve la réserve naturelle de Karm Chbat. Cette forêt millénaire est la première forêt de cèdres en venant du nord du Liban. Sur les hauteurs de Kobeyate et de Beit Jaafar, elle s’étale sur environ 520 hectares pour un dénivelé allant de 1400 à 1900 m au -dessus du niveau de la mer.

Cette forêt sublime possède une particularité. Le cèdre y pousse sur le versant Ouest, comme c’est généralement le cas, le cèdre ayant besoin du vent humide qui vient de la mer. Mais, dans le cas de Karm Chbat, le cèdre pousse aussi sur le versant Est, ce dernier étant balayé par le vent humide venant du lac de Homs. Ce détail est spécifique à la forêt de Karm Chbat.



Sa faune, riche et variée, comprend des renards, des écureuils, des sangliers, des loups et de nombreuses espèces d’oiseaux. Elle abrite des sapins de Cilicie, des cèdres du Liban, des chênes chevelus, des genévriers, des pins, des noyers, en gros, plus de quatre millions d’arbres. Il est nécessaire de relever que la présence du sapin de Cilicie à Karm Chbat est une spécificité importante du pays du cèdre. La zone de prédilection de cet arbre, originaire d’Arménie est le Akkar. Il est très rare ailleurs. On en trouve quelques-uns à Denniyé et La forêt d’Ehden. Toutefois, à partir de Horsh Ehden jusqu’au pôle sud, il est absent du paysage. Au Chouf, au Mont-Liban, à Bécharré, il n’y en n’a pas du tout. C’est un arbre de l’hémisphère Nord.

Vers 1600 m d’altitude se trouve un rocher sur lequel est fixée une stèle babylonienne du temps de Nabuchodonosor en 550 Av. JC.  Le panorama, à partir de ce lieu dénommé Chir el Sanam, est magique.




Le sapin de Cilicie est le roi de ce lieu incomparable. Les rochers qu’on y trouve datent de plusieurs millions d’années.

En traversant le plateau de Qammoua, on arrive à la tombe du prophète Khaled (Nabi Khaled). Elle est surplombée par les 2 plus grands chênes chevelus du Moyen Orient et par un cèdre. Comme il est dit que le saint homme protège ces arbres, personne n’ose y toucher. Ceci leur a permis de s’épanouir en toute liberté. De ce point de la réserve, on peut apercevoir les hauts sommets de Qornet el Saouda à 3100 m d’altitude.




La réserve des Cèdres du Chouf -1996

Elle constitue la limite sud de la présence du Cedrus Libani dans le monde. Couvrant une superficie de plus de 15000 hectares allant de Dahr el Baïdar au Nord à la montagne de Niha au Sud, c’est une des plus grandes réserves naturelles au Liban. A elle seule, elle représente le tiers de ce qui reste de forêts de Cèdres au Liban. Victime durant de longues années d’exactions multiples, elle présente, depuis sa déclaration réserve naturelle et grâce aux efforts de l’équipe chargée de sa gérance, le plus haut niveau de régénération naturelle de cet arbre magnifique.

La réserve des cèdres du Chouf est constituée de 6 forêts principales dont les 3 remarquables forêts de Barouk (400 ha), Maasser el Chouf (6 ha) et Aïn Zhalta (100 ha). Les cèdres occupent 620ha de la réserve. Ses pentes NE et SE sont couvertes de chênes.


Photo : @super_lebanon



On y a recensé 200 espèces d’oiseaux (Aigle impérial, perdrix, vautour fauve) dont 19 en danger, 27 espèces de mammifères dont 12 rares (Gazelle de montagne, chat des marais, lynx, hyène, blaireau…), 160 espèces d’arbres (Cèdres, chênes, genévriers, pins, érables, pruniers et pêchers sauvages) dont 6 en voie de disparition et 30 endémiques de la région, 524 espèces végétales dont 26 médicinales, des reptiles et des amphibiens.


thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo