ArticlesEvénements
Aujourd'huiCette semaineCe weekend

Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

Retour

Partager sur

single_article

Bkerzay : Un éco-village pilote et durable au Liban

05/07/2024|Léa Samara

Niché au cœur du Chouf, l'éco-village de Bkerzay, initié par Ramzi Salman et sa famille, se présente comme un projet exemplaire de conservation du patrimoine libanais. Ce projet vise non seulement à protéger l'un des derniers joyaux naturels du Liban, mais aussi à soutenir la communauté locale en créant des emplois et en stabilisant les populations rurales. Dans un contexte de détérioration socio-économique persistante depuis cinquante ans, Bkerzay se veut un modèle à suivre pour la revitalisation des zones rurales.

 

Respect de l'environnement et de l'écologie

Dès le début de sa conception en 2010 et son achèvement en 2017, Bkerzay s'est engagé dans une démarche écologique rigoureuse, obtenant la certification BREEAM, une norme britannique de référence en matière de construction verte. Chaque aspect du design et de la construction a été pensé pour minimiser l'empreinte environnementale, de l'utilisation de la pierre locale à la gestion des pollutions. La majorité des terres sont restées intactes, utilisées pour des randonnées en collaboration avec la municipalité de Baakline et Deir Dourit. Le projet comprend un verger, un troupeau de chèvres pour la production laitière et le débroussaillage, des oliviers pour l'huile et le savon, ainsi que des abeilles pour le miel. Plus récemment, un élevage de daims a été réintroduit, rappelant la faune historique de la montagne libanaise.

 



Promotion de l'artisanat et des produits locaux

Bkerzay valorise également l'artisanat local et les produits du terroir, avec une attention particulière à la poterie. Ce projet, démarré il y a 14 ans, comprend des ateliers et des cours de poterie, ainsi que des foires dédiées. Cette initiative a été un catalyseur pour le développement global du projet, contribuant à créer un lieu de rencontre et d'échange entre artisans et visiteurs. En plus de la poterie, Bkerzay favorise la production locale en circuit court, créant ainsi une micro-économie locale, offrant des emplois à une centaine de personnes et soutenant de nombreuses autres familles des villages avoisinants.


Architecture vernaculaire, conception durable et décentralisation

L'architecture de Bkerzay suit les règles vernaculaires du Liban et de la Méditerranée, utilisant des matériaux locaux comme la pierre du Chouf. La simplicité et l'harmonie avec la nature dictent les lignes et les formes des constructions, sans prétention et sans asymétrie, créant ainsi un environnement en parfaite adéquation avec son cadre naturel. Les caractéristiques de l'architecture sont respectées, adoptant les règles sans les copier, tout en étant dictées par la nature environnante.

À l'échelle nationale, Bkerzay s'inscrit dans une démarche de décentralisation, répondant à un phénomène mondial de fuite des villes stressantes et polluées. Ce projet offre une alternative saine et durable, encourageant les citadins à redécouvrir la campagne et à participer à une économie locale résiliente. En attirant des visiteurs de tout le Liban, Bkerzay participe à la décentralisation des activités culturelles, souvent concentrées dans la capitale. “Le village devient ainsi un symbole du Liban que l'on aime : multiculturel, francophone et diversifié, ouvert sur le monde et ancré dans ses traditions” ajoute Ramzi Salman.

 



Un tiers lieu culturel et événementiel

Depuis environ un an, Bkerzay a amorcé une nouvelle phase de son développement en devenant un tiers lieu culturel d'envergure. Cette transformation repose sur une programmation événementielle riche et diversifiée qui attire aussi bien les habitants locaux que les citadins en quête de ressourcement. L'été 2024 s'annonce particulièrement dynamique avec une série d'événements qui reflètent la diversité et la richesse culturelle du Liban. La programmation de Bkerzay inclut des retraites de santé et de bien-être, orientées vers des pratiques de relaxation et de régénération telles que des séjours de detox, d'amaigrissement, et de méditation. Ces retraites sont conçues pour offrir aux participants une expérience holistique de ressourcement, alliant la beauté naturelle des lieux à des soins de qualité dans le spa et le hammam traditionnels du village.

L'amphithéâtre extérieur de Bkerzay, niché au cœur de la nature, est le théâtre de concerts et de performances artistiques qui animent les soirées estivales. Quatre concerts sont prévus d'ici septembre, avec les prestations de Mayssa Karaa, Taxi 404 et Vernis Rouge, Dana Hourani et Anthony Adonis.

 


Bkerzay ne se limite pas aux spectacles et aux compétitions. Le village envisage d'élargir sa programmation avec des ateliers d'écriture et des rencontres littéraires. Ces événements visent à promouvoir la littérature et à offrir un espace d'expression aux écrivains et poètes. De plus, des projections de films sont envisagées, transformant le lieu en un véritable hub culturel où différentes formes d'art peuvent se rencontrer et se développer. En faisant de Bkerzay une plateforme d'expression culturelle et artistique, Ramzi Salman et son équipe illustrent parfaitement comment un projet écologique peut aussi devenir un catalyseur de développement social et culturel.

 

 

Voir tous les détails de la programmation ici.

 


 

thumbnail-0
thumbnail-0

ARTICLES SIMILAIRES

Depuis 1994, l’Agenda Culturel est la source d’information culturelle au Liban.

© 2024 Agenda Culturel. Tous droits réservés.

Conçu et développé parN IDEA

robert matta logo