Home Top (1440 x 150px)

Les Libanais votent en 3D

L'événement qui a dominé le centre-ville de Beyrouth durant la saison des fêtes est sans conteste le '3D Mapping' de l’UFA Assurances, la façade du luxueux ancien hôtel Sémiramis, monument datant du début du XXe siècle, transformée en une masse noire au service du monde électrifiant du graphique. Les 22 et 23, et du 26 jusqu’au 31 décembre, une manifestation pas comme les autres a lieu place des Martyrs.

Une projection '3D Mapping' est une méthode relativement récente qui permet à des artistes de créer des effets en trois dimensions, donnant par exemple l’impression qu’un bâtiment est en ruines tandis qu’il ne l’est point, de changer sa structure, ou même de raconter une histoire. Les façades de bâtiments peuvent devenir un écran de cinéma interactif. Ainsi, le '3D Mapping' est de plus en plus utilisé à travers le monde, tantôt par des artistes urbains comme outil pour promouvoir leurs arts, tantôt par les grandes firmes tels que Nokia, Samsung, ou encore BMW, comme moyen de marketing.
L'UFA Assurances "invite tous les Libanais à assister à ce spectacle haut en couleurs, doté d’une technique audiovisuelle des plus impressionnantes, qui sera projeté en plein cœur de Beyrouth".

Qui sera le roi de la façade ?
Les projections défilent, l’une plus étonnante que l’autre, chacune a son rythme, son style, ses effets spéciaux, son identité artistique. Le public, cloué sur place, sort totalement hypnotisé par l’expérience visuelle et auditive ; les sujets expriment des idées joyeuses et pleines d’humour, comme la vidéo 'Love Hurts' de Wahm, d’autres sont nettement plus tristes et mélancoliques. C’est tout un art de recréer l’univers, de l’embellir au service d’une idée, d’un mot.
Le '3D Mapping' de l’UFA Assurances, c’est aussi un concours entre 15 productions 3D de différents artistes, techniciens et graphistes. Le jury est formé de neuf membres, pionniers dans les domaines médiatique, cinématographique, animation et graphique. Le public peut voter en se rendant sur le site http://www.ufacompetition.com/

Roula Gholmieh, membre du groupe 7284, a partagé son expérience avec l'Agenda Culturel  : "Au départ, il fallait présenter un concept pour l’animation de la façade, ensuite et quand la sélection a réduit les candidats à quinze, nous avons reçu chacun 300 dollars d'aide de l’UFA. Notre groupe a produit une animation très urbaine en rapport avec l’immeuble. En démarrant d’un point de vue très architectural, nous avons focalisé sur les structures principales de l’immeuble pour ensuite les faire disparaître, exposant enfin notre vision, une image d’une ville utopique. La place de l’Etoile démasquée, un lieu fabuleux de vie et de rêve".

Le 31 décembre, la façade de l’UFA célébrera la fin de l'année par un compte à rebours des quelques dernières secondes trois-dimensionnelles de 2010, les fenêtres et les murs de Beyrouth dessineront la nouvelle année en mille formes et de mille couleurs. Bonne année !

Marc Ghazar

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)