La scène à la portée des acteurs de l’Atelier du JE

'Ma hada merteh' est un ensemble de 14 pièces écrites et interprétées par les acteurs de l’Atelier du JE, présentées les 20 et 21 septembre au théâtre Monnot. Patricia Nammour, comédienne et vice-présidente de l’Atelier du JE, répond à nos questions.


Où se trouve l’Atelier du JE et comment s’y inscrire ?
Le local de l’Atelier du JE se trouve à New Jdeideh. Les cours de théâtre - développement personnel qu’offre l'atelier commencent en octobre et durent 9 mois en raison d'une séance de trois heures par semaine. Les personnes intéressées peuvent participer à une séance portes ouvertes qui aura lieu début octobre, pour avoir la chance d’expérimenter la méthode avant de prendre la décision de s’engager pour les 9 mois à venir.

Ya-t-il des critères d’inscription ?

L’objectif de l’atelier qui s’adresse aux adultes est d’offrir un espace de travail visant la connaissance de soi et le développement personnel, quel que soit le background (culturel, professionnel...) de la personne intéressée…

Que comprend cette pièce ?
Les participants de l’année 2013 – comme ceux des trois générations précédentes - ont voulu vivre l’expérience de la scène et des coulisses. Ils ont donc eux-mêmes écrit et mis en scène leurs "représentations". Ils fouleront pour la première fois les planches.

Comment est née l’idée du sujet ?
Chaque participant a lui-même choisi un sujet puisé de son expérience de vie. La pièce sera donc constituée de plusieurs petites scènes ayant différents sujets.

Quels sont les progrès que connaît l’Atelier du JE d’année en année ?
Le cercle de l'Atelier du Je grandit d'année en année grâce au partage sincère d'expériences vécues par les participants des années précédentes. Ceci incite à chaque fois de nouvelles personnes à venir à l'atelier pour retrouver, à travers le jeu, leur propre "Je". Donc non seulement le nombre des participants augmente, mais également le nombre de spectateurs qui attendent les représentations au mois de septembre.

Parlez-nous de l’équipe d’acteurs participants.
C’est un beau groupe formé de 18 "acteurs" : Maya Dihny , Maya Ghanem Lattouf, Stéphanie Ghalbouni, Johnny Jabbour, Kiara Khatounian, Abir Abboud, Maria Kassis, Naim Rizk, Elie Sawaya, Pinella Nehmé, Roy Farhat, Ange Bou Chaaya, Helena Tawk, Nadine Wazen, Nadine Dib, Daisy Khoury, Nancy Daccache et Danielle Aznavourian. Tous des acteurs non professionnels, pleins de courage et de persévérance, passionnés, disciplinés et engagés ! On ne peut qu’être heureux avec eux.

Avez-vous rencontré des difficultés avec eux ?
Les difficultés rencontrées sont de l'ordre du normal et du naturel : il s'agit d'un nouveau mode de vie à acquérir dans le sens de la discipline, de la confrontation et de la connexion à soi et aux autres. Ce qui implique un changement souvent radical par rapport au mode de vie précédent. Mais comme leur désir de transformation est très fort, les difficultés ont été rapidement surmontées.

Quelle transformation vivent-ils après une année de cours ?

Il est difficile de parler d'une seule transformation. Elles sont multiples. Participer à l'atelier est un engagement continu et assidu de neuf mois. Une véritable gestation de soi, à travers le lien au groupe, se met progressivement en place. La particularité de ce travail et sa difficulté sont qu'il s'opère justement au sein d'un groupe. Les transformations sont vécues différemment par chacun des participants et elles sont palpables tout au long du parcours. Certains se sentent dès les premières semaines liés au groupe, d'autres mettent plus de temps - plus de trois mois par exemple - pour se lâcher et ne plus se poser de questions quant à leur appartenance au groupe et à leur présence à l'atelier.
Ce lâcher prise est une transformation : oser être soi-même, reconnaître la capacité de créer qui existe en soi, explorer son corps et ses mouvements, sa voix, exprimer les émotions qui les habitent et autres expressions créatrices... A la fin du processus, "la chrysalide devient papillon", comme en a témoigné un participant. D'ailleurs tous sont unanimes à propos de l'effet libérateur qui s'est opéré en leur Je.

Propos recueillis par Grace Barmaki

Pour en savoir plus cliquez ici

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)