Jane Birkin, Beyrouth, le Printemps*

Entre Jane Birkin et Beyrouth, une longue histoire d’amour. De concerts en concerts, des liens se sont tissés et puis cette tendre amitié avec le dramaturge libanais Wajdi Mouawad. Une passion des lettres, un amour des mots, de l’humain. Jane Birkin, rencontre à cœurs et arts ouverts.


Votre rencontre avec Wajdi Mouawad. Une urgence littéraire, scénique... Comment est née ’La Sentinelle’ ?
’La Sentinelle’ provient d’une commande de France Culture pour le Festival d’Avignon en 2009. Une création sous le titre ’Discours guerriers, parole guerrière’. Wajdi avait alors écrit ce texte comme contrepoint aux paroles guerrières des hommes. C'était une lecture, et je n’ai eu connaissance du texte que la veille de l’événement ! J'ai ponctué les mots de respirations, de dessins pour avancer dans la lecture sans savoir trop de quoi il s'agissait. J’étais juste simplement heureuse d'être avec Wajdi que j'admirais tant depuis des années. Depuis, je l'ai jouée une fois à Ottawa. J'ai alors appris le texte et Wajdi m'a mis en scène... sur un rocher ! Puis il m'a écrit un deuxième texte, vraiment sur mesure (le premier texte était je crois un peu une obligation de faire quelque chose pour moi qui l'aimait tant !). Ce deuxième texte je ne l’apprends que maintenant, pour vous. Je ne sais pas comment on va faire à Beyrouth. C'est l'aventure, et j'adore ça !

Jane Birkin, vos engagements humains sont pluriels, à cœurs et arts ouverts. Que peuvent, selon vous, aujourd'hui la littérature, la scène, la musique... ?

Tout ! Il s’agit de communication entre des êtres. Je voudrais pouvoir trouver de l'argent pour un directeur de théâtre et son cinéma à Ramallah. C'est important de l'aider car il joue du Shakespeare le soir, projection de films étrangers dans son cinéma, des "festivals" de films mondiaux, de la danse, il invite des acteurs, metteurs en scènes. Désormais personne ne pourra dire qu'il n'y a pas de culture en Palestine ! C'est important, sinon sans culture, sans éducation, les fanatiques peuvent prendre le dessus. L’art est une arme formidable qui donne une confiance, une curiosité qui est acquise pour la vie !

Jane Birkin, qui est Wajdi Mouawad ?
Un homme que j'ai découvert il y a 12 ans déjà, à Avignon avec sa pièce ’Littoral’. Une gifle, une pièce d'une émotion intense. Toutes ses pièces me remplissent de curiosité. Apres ’Forêts’ j’ai appelé mes filles: ’’Venez voir ce spectacle !! Désormais vous ne serez plus jamais pareilles, cette pièce est une merveille !’’. Je l’ai suivi à Lyon pour voir ’Seuls’. Je n’avais jamais fait ça ! Prendre un billet de train, un hôtel pour une pièce. Bouleversée par son spectacle, je vais le voir après la représentation, on va dans un café, on parle jusqu'au petit matin. Il est épuisé de bonheur : sa femme vient d'accoucher d'une petite fille, Aimée. On parle de vie, de mort, des miens, des siens. Wajdi est un homme glorieux dans son travail, c’est aussi un homme meurtri. Mais il tient le coup. ’La Sentinelle’, c’est son intelligence, son armure, sa pudeur, son compagnon, sa fidélité…

Jane Birkin, anglaise de sexe féminin. Qui êtes-vous ?
Je ne sais pas...

Beyrouth. Que représente cette ville pour vous ? Et le Proche-Orient ?
Mythologie, beauté, élégance, mais surtout le "Mabrouk !" crié par le public libanais le soir de mon concert lorsque j’ai confié que ma fille Charlotte avait donné naissance à Alice ! Les gens dans les cafés le soir, la culture, la curiosité, la fierté, la colère, l'humour, les ruines, la reconstruction… Et toujours cet accueil, cette cuisine, ces pâtés de viande comme roulés dans le sable. Ces taboulés verts, si verts ! Boire, manger, parler et parler encore de la vie. J’ai hâte de revenir. Ce sera la troisième fois. Hâte d’être avec Wajdi dans SON pays. Ca va être étrange, unique !

Quel est votre mot français préféré ?
Crépuscule.

Et le mot anglais ?
Dawn !

Entretien réalisé par Nasri N. Sayegh

.: Consultez le programme Le Printemps de Beyrouth

> Jane Birkin se produira aux côtés de Wajdi Mouawad dans le cadre du Printemps de Beyrouth
> ’La Sentinelle’ aux Thermes Romains le mercredi 29 mai 2013

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)