Home Top (1440 x 150px)

Houda Kassatly, pour la mémoire ’’d'un monde qui change’’

Ethnologue de formation, Houda Kassatly est également photographe. Elle a su allier ses deux passions pour la création d'une collection, 'Photographes du Moyen-Orient', un miroir sur l'histoire photographique du Liban et de la région. Avec ce projet, elle continue son travail de documentation du patrimoine, au travers de mots et d'images capables de plonger les curieux dans les abîmes d'une mémoire qui s'efface.



La photographie s'est imposée à Houda Kassatly lors de ses débuts professionnels, sur le terrain. ‘‘Il m’a semblé que la photographie, comme médium, devait nécessairement accompagner mes recherches en tant que support de l’écriture, explique-t-elle. À chaque fois que je me suis intéressée à un sujet, tel que les maisons de la Bekaa, de Beyrouth, les maison à coupoles de Syrie, les traditions agraires, etc, les sujets ont disparu très rapidement. Mais les photographies sont restées comme derniers témoignages de ce qui fut. Cette préservation par l’image n’est évidemment pas suffisante, mais elle se présente parfois comme la dernière alternative possible d’un monde qui change’’.

Malgré son intérêt marqué pour les sujets sur le patrimoine, elle ne préfère pas utiliser le terme de passion. ‘‘C'est juste un intérêt pour la mémoire, pour le legs de ceux qui nous ont précédés. Un respect pour le passé’’. C'est dans cette optique qu'elle a lancé la collection 'Photographes du Moyen-Orient', ‘‘dédiée à l’histoire de la photographie et qui propose des monographies de photographes qui ont dédié leur vie à leur métier, mais dont l’œuvre n’a pas eu la reconnaissance qu’elle méritait’’. Le deuxième opus s'intitule 'Liban sans retouche' et contient des photographies de Roland Sidawy, Libanais natif d'Egypte, venu s'installer au Liban en 1953. Jusqu'à son décès en 1986, le pharmacien photographe a sillonné son pays de long en large, afin de tenter de capturer son essence-même. Le but de ce livre, ainsi que de la collection, est de ‘‘servir à l’étude de l’histoire de la photographie au Moyen-Orient, à la redécouverte d’œuvres méconnues et, à travers cette redécouverte, à la connaissance de l’histoire sociale de l’époque où ces photographes ont travaillé’’.



'Liban sans retouche' constitue également un hommage à Roland Sidawy, dont la sélection de photographies se concentre sur la nature, mais aussi sur les hommes. Ainsi, dans la préface de l'ouvrage, Houda Kassatly écrit : ‘‘Si Roland Sidawy nous a, à l’instar de ses prédécesseurs, donné à voir ces scènes rurales, il est évident qu’il s’agit de scènes-rencontres au détour des inlassables marches qu’il effectuait dans la montagne libanaise, seul ou en groupe lors de sorties dominicales dont ses proches gardent un souvenir marquant. Si ces photographies fixent l’existant ce n’était pas le cas des photographes qui l’ont précédé et qui ont fixé des scènes champêtres qui se sont avérées à l’arrivée n’être des scènes rejouées, figées et arrangées, une usurpation de la réalité où le décor comme les acteurs n’étaient même pas réels. Avec Sidawy nous sommes dans la certitude d’être en présence d’une photographie qui loin d’être factice, est témoin. C’est pourquoi ses photographies d’hommes encore proches de la terre et à pied d’œuvre disent en même temps un monde qui fut, un monde qui est, et surtout un monde qui nous captive’’. Tout un programme !


Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)