Home Top (1440 x 150px)

Ibrahim Maalouf, mais que vous arrive-t-il ?

Qu’elle soit d’ut, de fa ou même de sol, la clef se trouve nécessairement au début de toute portée ! Mais chez le trompettiste Ibrahim Maalouf, elle fait exception. Hors de portée, elle se situe sur le tube de son instrument et se dénomme ''clef d’Orient''.


C’est son maître et père, Nassim Maalouf, qui a inventé la trompette à quatre pistons dans les années 1970, l’ajout d’un piston permettant de descendre d’un quart de ton et d’interpréter les mélodies orientales. Une alchimie musicale qui lui a ouvert les portes des plus grands studios et lui a donné accès à toutes les scènes.

Aujourd’hui, Ibrahim Maalouf compte en effet parmi les musiciens les plus sollicités. De Sting à Arthur H., de Matthieu Chedid à Amadou et Mariam en passant par Vanessa Paradis, il insuffle son quart de ton émotif dans des univers musicaux aussi variés que le jazz, le classique, les musiques du monde, le rock, l’électro et le rap. Sur la scène du Festival d’Ile-de-France il y a quelques jours, il a livré une adaptation inédite d’Alice au pays des merveilles devant un parterre conquis. Au chapitre des albums, vient tout juste de sortir ’Diagnostic’, dernier opus d’un tryptique commencé avec ’Diasporas’ en 2007 et poursuivi en 2009 avec ’Diachronism’. Diagnostic musical donc avec Ibrahim Maalouf.

Ibrahim Maalouf, qui êtes-vous ?
Je suis un jeune musicien d'aujourd'hui. J'ai grandi entre l'Europe et le Moyen-Orient et ma culture est un mélange de tout cela. Ma musique aussi.

Ibrahim Maalouf, que vous arrive-t-il ? Qu’avez-vous ?
Mais rien du tout ! Je suis en pleine forme !

Aimez-vous la musique ?
Oui. Parce que, simplement, elle bouleverse chaque moment de mon existence.

Pourquoi la trompette ?
C'est parce que mon père est trompettiste que j'ai eu envie d'en faire. Mais avec le temps, j'ai appris à aimer cet instrument.

Et votre trompette, qu'a-t-elle ?
Elle a une spécificité que mon père a inventée dans les années soixante. Elle joue la musique arabe, et c'est unique au monde.

Ce piston est-il un des chaînons manquants entre la musique orientale et la musique occidentale ?
Oui, cela peut être vu comme ça. En fait, cet instrument permet de jouer autant la musique classique, le jazz, la musique latino que la musique arabe. Et c'est dans ce sens qu’il permet de relier le monde occidental au monde oriental. Ou bien l'inverse...

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans toute chose. Toute personne. Je suis en permanence en train de composer. C'est mon refuge.

Chacun des titres de votre nouvel album est dédié à un membre de votre famille. Pourquoi ?
Parce que c'est l'album de mon diagnostic. J'ai souhaité revenir à l'essentiel. Ce qui ne changera jamais. Ma famille est tout ce que j'ai. Et lorsque j'essaie de faire un bilan de ce qui compte autour de moi, le diagnostic est simple : ma fille, ma mère, mes sœurs, mon père et ma femme.

Si je vous dis Miles Davis, que me répondrez-vous ?
Révolution et imagination.

Qu’écoutez-vous en ce moment ?
En ce moment je réécoute justement ’On the corner’ de Miles. Cela tombe bien que vous me demandiez ça !

Ibrahim Maalouf, comment allez-vous?
Je vais mieux que jamais. Je vis une période incroyable. Je voyage tout le temps, je crée en permanence pour de nombreux festivals, pour la chanson et pour le cinéma depuis peu. Je suis sur un petit nuage.

Si je vous dis choukran, que me répondrez-vous ?
Walaw ! My pleasure mon ami !


Propos recueillis par Nasri N. Sayegh

Photo : Denis Rouvre

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)