Pour ne rien manquer de l'actualité culturelle, abonnez-vous à notre newsletter

L'Ambassadeur Khalil Karam et la présence du Liban à l'Unesco

Apres avoir occupé de nombreux postes officiels dont celui de représentant personnel du Président de la République Libanaise auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie, le Professeur Khalil Karam est aujourd’hui Ambassadeur Délégué permanent du Liban auprès de l’Unesco. Cette année 2013 est à l’Unesco une année d’échéances électorales, cruciale pour le Liban. 



En effet, notre pays présente la candidature du Professeur Joseph Maïla au poste de Directeur Général de l’Unesco, face à l’actuelle Directrice Générale la Bulgare Irina Bokova qui brigue un second mandat et le Djiboutien Rachad Farah. Par ailleurs, le Liban est aussi candidat à un siège au Comité du Patrimoine mondial, ainsi qu’à différents comités de programmes. Le professeur Khalil Karam nous explique les enjeux de ces campagnes électorales.


Vous représentez le Liban auprès de l’Unesco. Quel est le rôle de notre pays au sein de cette organisation dont il fut en 1946 l'un des 20 pays fondateurs et qui compte aujourd’hui 195 pays membres ?

Le Liban joue un grand rôle au sein de l’Unesco. N’oublions pas que notre pays a reçu en 1948 la troisième conférence générale (qui est l’instance dirigeante de l’organisation et qui s’est rarement tenue en dehors du siège de l’Unesco à Paris). Les réunions s’étaient alors déroulées dans un bâtiment spécialement construit à cet effet, qui depuis a gardé le nom de Palais de l’Unesco, et qui a même donné son nom à tout le quartier alentour. Cette troisième édition de la Conférence générale a débouché sur l’Appel de Beyrouth. Et cette année 1948, bien que fort pénible pour le Moyen-Orient en général, a été un moment fondateur dans les relations entre le Liban et les différents pays membres l’Unesco.
Par ailleurs, le Liban a toujours été très actif dans les différents comités de travail de l’Unesco., faisant tour à tour partie du Conseil exécutif, du Comité du Patrimoine mondial ou de différents autres organes.
Ainsi par exemple, le Liban a récemment pris la présidence de la quatrième session de la conférence des Etats-parties à la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique qui s’est tenue les 28 et 29 mai 2013. Cette convention est très importante car elle vise à protéger l’héritage constitué par toutes les traces d’existence humaine reposant ou ayant reposé sous l’eau et présentant un caractère culturel ou historique.

Le Liban présente la candidature du Professeur Joseph Maïla au poste de Directeur Général de l’Unesco, lors des élections qui vont se tenir en novembre 2013. Quel est l'enjeu de cette candidature ?
Tout d’abord, à ce jour, les pays arabes n’ont jamais eu de Directeur Général à la tête de l’Unesco, et ce contrairement à toutes les autres régions du monde. Deux tentatives ont déjà été faites de par le passé mais sans succès. Peut-être que la troisième sera la bonne ?
En outre, la personnalité du Professeur Joseph Maïla est tout à a fait adaptée au poste de Directeur Général de l’Unesco. Son parcours professionnel et académique, sa profonde connaissance du monde des relations internationales, sa culture extraordinaire et son charisme font de lui un candidat idéal. Il existe une profonde affinité entre la personnalité du Professeur Joseph Maïla et les idéaux de l’Unesco.

Comment se déroule effectivement la campagne électorale ?

La campagne électorale se déroule sur plusieurs fronts. Le Professeur Maïla doit tout d’abord faire la connaissance des Ambassadeurs, Délégués permanents accrédités auprès de l’Unesco. Il effectue donc à cet effet des visites et son immense culture impressionne toujours beaucoup ses interlocuteurs. Le Professeur Maïla prend aussi la parole en public lors de certaines réunions à l’Unesco et il va bientôt donner une série de conférences afin d’expliquer sa vision en tant qu’intellectuel qui propose ses réflexions concernant l’évolution des relations internationales contemporaines et le rôle que peuvent jouer les organisations internationales dont l’Unesco.

Propos recueillis par Zeina Kayali, Paris

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)