Home Top (1440 x 150px)

Le hasard de l’existence dans les œuvres de Joseph Harb

‘Under construction’ est le titre de l’exposition que présente Joseph Harb à la galerie Janine Rubeiz, du 2 au 26 avril. L’artiste nous parle plus longuement de son art et de son inspiration.


D’où est né le titre de l’exposition ?
C’est le titre qui exprime parfaitement l’essence du travail exposé et ma démarche en tant qu’artiste et individu, moi, "Joseph Harb". En effet, ma production artistique est en perpétuelle mutation. J’essaie sans cesse de changer la forme et de créer de nouveaux univers. Une construction qui ne finit jamais !

Quel est le moteur de cette exposition ?
La source génératrice de ce travail est la spontanéité. Le hasard me fascine. C’est le secret des choses, de l’existence, qui me pousse à travailler. Je suis sensible même aux choses qui sont très simples. J’essaye de les retransmettre dans mon travail, de les changer ou de les transformer en une nouvelle entité, une nature différente, qui se plie à la mienne. Je me lance dans la peinture sans aucune planification préétablie. C’est au cours du travail que les formes et les couleurs commencent à prendre forme, couche après couche.

Vers quelles formes penchez-vous ?
Je ne décide rien à l’avance. La peinture me propulse dans plusieurs directions simultanément, et je m'engage dans toutes ces directions. Donc, diverses formes se superposent sur l’espace pictural pour arriver vers l’unité. De cet arrangement des formes résulte une abstraction expressive qui correspond à mon état d’âme.

Quelles sont les techniques utilisées ?
Ce travail éclectique se diversifie entre peinture sur toile, peinture sur papier et boîtes en bois. J’utilise l’acrylique ainsi que des techniques mixtes, de collage, de médiums, d’enduits, des mélanges de poudre de marbre…

Vos sources d’inspiration ?
Les lignes, les formes et les couleurs... mais aussi les idées qui me hantent. Mes soucis de trouver une nature différente et de la communiquer. Et, bien sûr, ma vie ! Cette enfance qui m’échappe. Qui fut bouleversée par la guerre où je devais fuir sans cesse ma famille, en abandonnant mes affaires qu’on jugeait inutiles. Les boîtes, ce mélange de peinture figurative et abstraite, ne sont qu’un moyen de saisir le temps. De capturer ces objets perdus qui s’entassent dans ma mémoire. De capturer le passé perdu. Mes parents accumulaient des objets dans des boîtes pour fuir, et moi j’accumule ma peinture dans les boîtes.

Prochain projet ?
"Construire". Continuer de là où je me suis arrêté et laisser le hasard me guider.

Propos recueillis par Grace Barmaki


Pour en savoir plus cliquez ici

Articles Similaires

Article side1 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)
Article side2 (square shape or rectangular where the height is bigger than the width)